LICENCE Sciences sociales

Contact

Responsable de la mention : Geremia Cometti

Faculté des sciences sociales

22, rue René Descartes
67084 STRASBOURG CEDEX
0368856617

Formulaire de contact

Contenus et types d'enseignement

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Les semestres 5 et 6 de la licence sciences sociales parcours « ethnologie » sont destinés à fonder solidement la spécialisation en ethnologie qui pourra se poursuivre en master et doctorat. En mettant l’accent sur l’histoire de la discipline, ses orientations théoriques, ses outils méthodologiques spécifiques, la pratique des recherches sur le terrain, l’apprentissage des langues et des nouvelles technologies de l’information, la formation poursuivra deux objectifs :
- développer les connaissances et mettre en évidence la spécificité de cette discipline en la confrontant aux autres sciences, notamment parmi celles dites sociales et humaines.
- préparer les étudiants à poursuivre leurs études en optant pour une spécialisation en ethnologie en master ou en doctorat. Cette spécialisation ultérieure passe par un master 1 commun. Au niveau master 2, elle peut aussi bien être envisagée dans une perspective de recherche (master 2 « anthropologie sociale et culturelle », puis éventuellement thèse de doctorat) que dans celle de la professionnalisation (master 2 « muséologie : patrimoines immatériels et collections »). Quelle que soit la voie choisie, la formation en ethnologie permet de toute façon aux étudiants d’acquérir des compétences utiles pour s’orienter éventuellement par la suite vers des métiers et domaines aussi divers que, par exemple, le journalisme, la diplomatie, la muséologie, la conservation du patrimoine, les services sociaux, la santé, l’humanitaire et le développement, le tourisme, les agences onusiennes et intergouvernementales internationales, ou encore vers des emplois dans des milieux interculturels.
Les cours magistraux, complétés par les lectures conseillées, et l’initiation aux enquêtes de terrain selon les méthodes particulières de l’ethnographie (pratique des langues locales, recherche de l’intimité par le long séjour notamment), sont destinés à fournir les bases indispensables à la connaissance de la discipline ethnologique mais aussi de sa place spécifique par rapport aux autres sciences, notamment celles dites sociales.
Les travaux dirigés, essentiellement basés sur la méthodologie de l’enquête de terrain et de l’observation participante, ou encore la pratique des langues vivantes permettent aux étudiants d’acquérir une première expérience dans la construction et la réalisation d’une recherche qui se concrétise par l’élaboration d’un mémoire.
 

Compétences à acquérir

Nous cherchons à former les étudiants en ethnologie à la fois à la connaissance des sociétés et civilisations humaines, aux techniques d’enquête, aux connaissances des théories et des débats en anthropologie. La licence sciences sociales parcours ethnologie a également pour objectif d’ouvrir les étudiants à des expériences de terrains multiples ainsi qu’à un nombre varié de thématiques abordées par la discipline. Enfin, cette licence propose une formation pratique à la réalisation de travaux universitaires (rédaction et présentation de mémoire ou de thèse, notation des références bibliographiques ; à celle de dossiers de candidature, projets (séjour d’enquête, réalisation de films documentaires, expositions) et dossiers de candidature ou de recherche de financements ; à la préparation de conférences ou séminaires et à la prise de parole publique dans un cadre scientifique ou universitaire (colloques, journées d’étude) ; à la rédaction d’articles scientifiques et de recensions d’ouvrages et de films en vue de publication dans des revues de rang A ; à l’organisation et la modération de manifestations scientifiques collectives nationales et internationales (conférences, journées d’étude, ateliers, séminaires, colloques).
 

Contact(s)

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Les semestres 5 et 6 ou troisième année de la licence en Sciences Sociales parcours « Anthropologie et Ethnologie » sont destinés à renforcer les connaissances sur l’anthropologie tout en soulignant la spécificité de la discipline en relation aux autres sciences sociales. Notre formation met l’accent sur l’histoire de la discipline, ses fondements théoriques et ses outils méthodologiques. Elle présente un aperçu de différentes thématiques et aires culturelles abordées dans les études anthropologiques et propose une introduction à la recherche de terrain et à l’anglais académique. Les principaux objectifs de ce diplôme sont de transmettre le vocabulaire propre à l'anthropologie, d’aborder les principaux concepts et notions de la discipline et d’introduire les étudiants aux différentes étapes de l'enquête ethnographique.
 

Compétences à acquérir

Compétences à acquérir
Nous cherchons à former les étudiants en ethnologie et anthropologie sociale et culturelle à la fois à la connaissance des sociétés et civilisations humaines, aux techniques d’enquête, aux connaissances des théories et des débats dans la discipline. La licence en ethnologie a également pour objectif d’ouvrir les étudiants à des expériences de terrains multiples ainsi qu’à un nombre varié de thématiques abordées par la discipline.
 

Contact(s)

Jeanne Teboul

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Le Parcours santé de la Licence sciences sociales (L2 et L3) a été créé dans le prolongement de la réforme de l’accès aux études de santé. Ce parcours donne, d’une part, la possibilité aux étudiant.e.s de représenter l’admission aux études de santé (médecine, maïeutique, odontologie, kinésithérapie, pharmacie), sous certaines conditions. D’autre part, il prépare de futur.e.s professionnel.le.s maîtrisant les savoirs disciplinaires et les méthodes et techniques des sciences sociales et capables de les appliquer aux problématiques contemporaines dans le secteur sanitaire et médico-social.

Objectifs du parcours

- Acquérir une solide formation en sciences sociales (anthropologie, démographie et sociologie), tout particulièrement sur les problématiques de santé contemporaines;
- Maîtriser les méthodes qualitatives et quantitatives appliquées aux sciences sociales et aux enjeux de santé contemporains;
- Se familiariser aux enjeux juridiques, économiques, historiques, politiques, techniques, philosophiques et éthiques dans le domaine de la santé;
- Acquérir une compétence certifiée dans le domaine informatique (PIX);Acquérir une compétence certifiée en anglais.

Débouchés

Une voie d’accès aux études de santé (médecine, maïeutique, odontologie, kinésithérapie, pharmacie) est ouverte, sous certaines conditions, en fin de licence 2 et, dans une moindre mesure, de licence 3. Cette voie est réservée aux étudiant.e.s ayant préalablement effectué une L1 mention « Sciences pour la santé » (L1SPS).

Le parcours santé de la licence sciences sociales permet par ailleurs de trouver des emplois auprès d’associations et d’entreprises construisant des projets et les mettant en œuvre dans le champ de la santé et du médico-social. Elle débouche aussi sur des emplois dans des collectivités locales avec la possibilité́ de passer les concour s de la fonction publique territoriale.

Les titulaires de la licence sciences sociales pour la santé poursuivent majoritairement leurs études (master, école spécialisée, grande école, etc.) car c'est à bac + 5 que les universitaires sont vraiment attendus sur le marché du travail.

Dans le cas d’une poursuite d’études en master ou en doctorat, cette formation initiale permet par exemple d’accéder aux métiers de :

- Chargé.e d’études spécialiste des études en santé pour un organisme de santé publique au niveau international, national, régional ou local, une société de conseil, une agence régionale de santé, une collectivité territoriale ou une association;
- Chargé.e de mission dans la prévention des risques, la promotion de la santé, le développement, le patrimoine ou l’animation culturelle;
- Référent.e santé / sécurité au travail, responsable qualité dans l’agroalimentaire;
- Directeur/trice d'hôpital, de maison de retraite ou de structure d'aide à la personne;
- Journaliste scientifique / médiateur/trice scientifique;
- Enseignant.e-chercheur.e en sciences sociales / Professeur.e des écoles ou du secondaire (en sciences sociales, sciences et techniques médico-sociales, etc.);
- Métiers du social (responsable RH, etc.).

Compétences à acquérir

A la fin de la licence, les étudiant.e.s devront être capables de :

- Identifier et analyser des problématiques de santé contemporaines, et distinguer les principaux acteurs, institutions et politiques dans le secteur sanitaire et médico-social en mobilisant les sciences humaines et sociales;
- Elaborer un projet (associatif, de recherche, de développement, de prévention, etc.) dans le domaine de la santé en mettant en œuvre les méthodes qualitatives et quantitatives des sciences sociales;
- Communiquer à l’écrit (compétences rédactionnelles) et à l’oral (aisance à l’oral) de manière claire et synthétique avec un langage adapté au lectorat et à l’auditoire;
- Communiquer à l’écrit et à l’oral, en anglais, de manière claire et synthétique avec un langage adapté à l’auditoire;
- Mobiliser les compétences informatiques et de recherche documentaire (bureautique, outils d’analyse statistique) nécessaires à la réalisation de projets dans le secteur de la santé;
- Mobiliser les compétences organisationnelles (gestion de projets, capacité à fournir une très importante quantité de travail personnel) et les compétences relationnelles (travail collaboratif, empathie, bienveillance, écoute) nécessaires à la réalisation de projets dans le secteur de la santé.

Contact(s)

Anaik Pian

Alice Servy

Conditions d'admission

Attendus locaux en 1e année de licence Sciences sociales :
  • Être capable de :
    - rédiger correctement en français, travailler de manière autonome, travailler en groupe;
    - à prendre la parole à oral.
  • Être disposé à :
    - Réaliser des enquêtes (observation, entretiens, questionnaires, traitement statistique);
    - Lire des textes d’auteurs des sciences sociales;
    - Rédiger des synthèses, des exposés;
    - S’investir pour atteindre le niveau d’un C1 en 3 ans dans une langue vivante.

Éléments pris en compte pour l'examen des dossiers :
  • Notes de ou des épreuves de français (pour les baccalauréats généraux);
  • Examen des dossiers pour les autres baccalauréats (résultats le cas échéant, en Histoire-Géographie, Français, Mathématiques, Philosophie);
  • Prise en compte des choix de spécialités et des taux de réussite en première année par type de formation.
Les candidatures en 1e année de licence s'effectuent sur la plateforme ParcourSup. ou par DAP

2/ Attendus locaux en 1e année de licence Sciences sociales, parcours renforcé en sciences humaines :
  • Être capable de fournir un travail soutenu, avoir un goût de l’excellence, apprécier la pluridisciplinarité, avoir des qualités rédactionnelles.
  • Être prêt à :
    - Travailler en groupe ;
    - Réaliser des enquêtes (observation, entretiens, questionnaires, traitement statistique) ;
    - Lire des textes d’auteurs des sciences sociales ;
    - Rédiger des synthèses, faire des exposés ;
Éléments pris en compte pour l'examen des dossiers :
  • Les notes de ter minales dans les matières classiques générales (par exemple Français, Histoire, Mathématiques, philosophie, Sciences Économiques et Sociales) ;
  • La moyenne au baccalauréat (le cas échéant) ;
  • Lettre de motivation, attitude en cours, intérêt pour les matières enseignées en licence.
Les candidatures en 1e année de cette licence selective s'effectuent sur la plateforme ParcourSup.
 

Modalités d'inscription

L’accès est direct pour les étudiants ayant obtenu 120 ECTS en Sciences Sociales et Humaines à l'Université de Strasbourg.
Pour tous les autres cas, les étudiants doivent s'inscrire sur la plateforme E-candidat : http://www.unistra.fr/index.php?id=14804

Les étudiants souhaitant des informations complémentaires sont priés de s’adresser à la directrice des études Marie Durand
 

Pré-requis obligatoires


La formation est accessible à toute personne titulaire d’une L2 (ou équivalent), avec une priorité donnée aux personnes diplômées en sciences humaines et sociales (ethnologie, sociologie, histoire, géographie humaine).
Toutes les candidatures se font via la plateforme E-candidat (https://ecandidat.unistra.fr/).
La commission pédagogique est particulièrement attentive aux parcours des candidat.e.s et à leurs motivations à rejoindre la formation.
Des validations d’acquis peuvent être envisagées dans le cas de personnes non titulaires d’un diplôme de L2.
Nous vous invitons à contacter la responsable du diplôme pour connaître les démarches à suivre.

 

Pré-requis recommandés

La formation est prioritairement ouverte aux étudiant.e.s ayant validé la L1 mention « Sciences pour la santé » (L1SPS), parcours « sciences sociales », et sur examen de la candidature, d’un autre parcours de la L1SPS.

Elle est également accessible, sur examen de la candidature, aux étudiant.e.s ayant validé une L1 mention « sciences sociales » ou une autre mention. Il est vivement recommandé d’avoir pris en L1/L2 des enseignements de sciences sociales en lien avec la santé.

Candidature : le dossier, composé des relevés de notes des deux dernières années, des diplômes, d’un CV et d’une lettre de motivation, doit être envoyé à Madame Pian (pian@unistra.fr) avant le 15 juin 2022.

Poursuite d'étude

Les débouchés sont nombreux, surtout si les étudiants poursuivent une spécialisation secondaire à part l’orientation principale vers la recherche et l’enseignement supérieur : enseignement général primaire et secondaire, enseignement de langue française, de langues étrangères, de langues rares, traduction, sciences de la vie, géologie, pédologie, socio-économie, histoire naturelle, tourisme, histoire de l’art, musique et musicologie, linguistique, philosophie, histoire, géographie, archéologie, épigraphie paléontologie, philologie, histoire des religions, psychologie, journalisme scientifique, diplomatie, agriculture, agronomie, artisanat, architecture, hydrologie, développement, métiers du livre, carrières audiovisuelles (production de documentaires), formation dans des secteurs touchant à l’international (culturel, politique, économique, humanitaire, médical et paramédical, social, militaire, religieux…), chargés de mission auprès de communes ayant en charge des quartiers à forte densité multiculturelle, experts et consultants dans des organismes privés ou publics, nationaux ou internationaux.

Poursuite d'étude

Le diplôme prépare les étudiant.e.s à poursuivre leurs études, dans le cadre d’un Master puis d’un Doctorat, mais il permet également de s’engager dans un parcours d’insertion professionnelle. Notre formation permet d’acquérir des compétences très valorisées dans des métiers tels que le journalisme scientifique, la muséographie, la conservation du patrimoine, le secteur audiovisuel, les métiers du livre ou encore dans les institutions territoriales, les milieux du développement et de l’aide humanitaire ou dans des contextes multiculturels.
 

Poursuite d'étude

Les étudiants inscrits dans ce parcours peuvent bénéficier d’un accès aux formations de santé sous les conditions détaillées dans ce document.

Le parcours santé de la licence sciences sociales permet par ailleurs de trouver des emplois auprès d’associations et d’entreprises construisant des projets et les mettant en œuvre dans le champ de la santé et du médico-social. Elle débouche aussi sur des emplois dans des collectivités locales avec la possibilité́ de passer les concours de la fonction publique territoriale.

Dans le cas d’une poursuite d’études en master ou en doctorat, cette formation initiale permet par exemple d’accéder aux métiers de :
  • Chargé.e d’études spécialiste des études en santé pour un organisme de santé publique au niveau international, national, régional ou local, une société de conseil, une agence régionale de santé, une collectivité territoriale ou une association;
  • Chargé.e de mission dans la prévention des risques, la promotion de la santé, le développement, le patrimoine ou l’animation culturelle;
  • Référent.e santé / sécurité au travail, responsable qualité dans l’agroalimentaire;
  • Directeur/trice d'hôpital, de maison de retraite ou de structure d'aide à la personne;
  • Journaliste scientifique / médiateur/trice scientifique;
  • Enseignant.e-chercheur.e en sciences sociales / Professeur.e des écoles ou du secondaire (en sciences sociales, sciences et techniques médico-sociales, etc.);
  • Métiers du social (responsable RH, etc.).

Programme des enseignements

Ethnologie (L3)

Ethnologie - EAD (L3)

Santé