Institut d'ethnologie - Université de Strasbourg https://ethnologie.unistra.fr fr Institut d'ethnologie - Université de Strasbourg Fri, 14 Aug 2020 18:47:24 +0200 Fri, 14 Aug 2020 18:47:24 +0200 TYPO3 EXT:news news-1350 Wed, 12 May 2021 09:00:00 +0200 Journées d’étude internationales interdisciplinaires "Le banquet cérémoniel. Entre archéologie et ethnologie" https://ethnologie.unistra.fr/agenda/evenement/news/journees-detude-internationales-interdisciplinaires-le-banquet-ceremoniel-entre-archeologie-et-et/ Journées d’étude internationales interdisciplinaires
LE BANQUET CÉRÉMONIEL
Entre archéologie et ethnologie


12 et 13 mai 2021


Salle des conférences
MISHA (Maison interuniversitaire des Sciences de l’Homme en Alsace)
campus Esplanade – université de Strasbourg


sous la direction de Matthieu Michler, Pierre Le Roux, Florent Jodry


contact : matthieu.michler@gmail.comflorent.jodry@inrap.fr
 


PRÉSENTATION
En invitant les dieux au banquet, afin de bénéficier de leur bonne grâce et de leur choix opportun, Anšar [divinité de la mythologie mésopotamienne] mise sur la commensalité et la bonne entente pour arriver à une issue salutaire, dont le choix du combattant Marduk dépend.
Cet archétype mythique d’un banquet regroupant les dieux autour d’une table remplie de victuailles (nourriture et boisson en nombre) fait inévitablement écho aux nombreux banquets « terrestres » où les hommes se rencontrent ou se retrouvent, afin de célébrer un événement important ou une personne. Par définition, le banquet peut englober le festin composé de mets nombreux et divers mais il s’en distingue par la conjonction d’autres pratiques (musique, effets visuels, rituels, discussions), au-delà du simple fait de se sustenter copieusement. Cette pratique, souvent réservée aux élites a été très étudiée par les historiens et par des archéologues français et anglo-saxons. Pour la protohistoire par exemple, et plus spécifiquement la période celtique au sens large (de la fin de l’âge du Bronze à l’époque augustéenne), de nombreux colloques ont permis aux chercheurs de réfléchir sur les avancées de la recherche qui ont fait suite à des fouilles préventives ou programmées, par exemple sur les sites de Corent dans le Puy-de-Dôme, d’Acy-Romance dans les Ardennes, de Duntzenheim, de Gerstheim et Sarrewerden dans le Bas-Rhin. En conciliant à la fois l’étude des différents vestiges et les textes lorsqu’ils sont disponibles, les archéologues soulignent la complexité de cette pratique, par exemple à la fin de l’Âge du Fer. Pour la rendre intelligible, l’on ne doit pas s’en tenir à des raccourcis déterministes et/ou coloniaux mais adopter une optique de recherche large et même résolument totale, c’est-à-dire holiste. Pour atteindre cet objectif, un travail collaboratif et interdisciplinaire s’avère nécessaire, regroupant des spécialistes venus de diverses disciplines et thématiques, complémentaires entre elles (historiens, archéologues, ethnologues, archéozoologues, bio-archéologues, céramologues, lithiciens), afin que se s’alimentent de nouvelles réflexions.
En ethnologie, l’observation des pratiques festives au sein des populations les pratiquant va de soi car le banquet cérémoniel dans les sociétés étudiées se révèle très souvent un phénomène social sinon « total » (c’est-à-dire par lequel s’expriment toutes les institutions sociales), au moins significatif en bien des aspects. Dans la littérature anglo-saxonne, la notion de feasting est particulièrement employée, tant en archéologie qu’en anthropologie sociale, pour qualifier les fêtes cérémonielles au sens large durant lesquelles sont consommés collectivement aliments et boissons exceptionnels par rapport au repas du quotidien. L’évident caractère ostentatoire de ces festins exprime le rapport au pouvoir et à la politique, notamment dans les sociétés hiérarchisées. Par-delà la simple convivialité, le banquet est également un lieu de communication avec la surnature, impliquant souvent des sacrifices et, de ce fait, il met à jour une part conséquente de la fonction symbolique locale. Il exprime aussi un marquage ritualisé pour le scellement d’alliances, politiques ou sociales, voire un renforcement de la cohésion sociale. Il est enfin et surtout une forme de démonstration, d’obtention ou de régénération du pouvoir, et donc de la richesse dans le paradoxe extrême qu’est cette dépense ostentatoire ruineuse autant qu’essentielle. Il n’est cependant rendu possible que lorsque les ressources, locales ou lointaines, sont disponibles et/ou stockées préalablement, impliquant une relative sédentarité, une stratification sociale et la réalité d’une société chrématique, c’est-à-dire « à richesse » pour reprendre Alain Testart (2012). Ce qui amène à la remise en cause de la notion de richesse qui prend, selon le contexte temporel, ethnique et culturel, bien des formes et oblige à la nécessité d’une évaluation critique de ce que sont pauvreté et richesse dans des sociétés où tout offrir, tout sacrifier, tout perdre finalement, revient aussi à tout obtenir (cas des sociétés à potlatch, à kula, à sacrifices d’animaux ou d’humains, etc.). Pour ces journées, nous convions les auditeurs et intervenants à un banquet scientifique commun afin de plonger dans ce sujet complexe qui a déjà été abordé par de nombreuses disciplines mais sans synthèse globale interdisciplinaire. L’objectif est que les participants réfléchissent collectivement à ce en quoi consiste le festin en rapport aux cosmologies et aux conceptions sociales des espaces sociaux concernée, plus spécifiquement dans des sociétés stratifiées et des religions à sacrifice. Les communications attendues seront inédites afin de permettre non pas une juxtaposition mais plutôt une imbrication des savoirs et des approches en vue d’une synthèse commune autour du thème qui permet par son universalité de toucher diverses aires géographiques, culturelles et chronologiques. Afin d’arriver à un résultat convaincant, cet appel à communication a été voulu large afin d’attirer des chercheurs spécialisés et pour inciter des juniors à travailler sur de tels sujets proches afin de nourrir les débats futurs. Le banquet est ici envisagé comme un lieu de circulation d’idées partagées notamment lors des discussions afin que chacun puisse donner, recevoir et également échanger par la suite. Pour les thèmes évoqués, l’apport des participants ne sera donc ni personnel ni monographique et voulu exhaustif mais plutôt comme un complément à l’ensemble pour tenter le défi d’une analyse holiste.
Les organisateurs appellent les participants à insister sur le contexte du banquet évoqué par chacun et son appréhension directe. L’évolution des pratiques sera mise en avant, si possible sur la longue durée et dans une perspective globale et comparative, ainsi que la circulation des pratiques, leurs adoptions et/ou transformations. Une attention particulière sera accordée au lieu du banquet et ses particularités (sphère publique ou privée, plein air ou intérieur, érection d’un bâtiment particulier, protection éventuelle, accès public ou non), tout comme son insertion dans la temporalité à long et court terme (cycles des cultures ou mythes cosmogoniques par exemple). Les notions de commensalité et d’hospitalité seront également mises en avant, de même que la place des convives et les questions de pouvoir et de hiérarchie, les ingrédients particuliers de ces repas (mets d’exception, boissons fermentées ou alcoolisées), ainsi que les matériaux utilisés (vaisselle, couverts éventuels, utilisation des mains, récipients, chaudrons, matériaux minéraux ou végétaux, etc.). Existe-t-il une échelle de valeurs pour les banquets ? Les manières de tables sont évidemment à considérer, tout comme l’ordre d’apparition ou de consommation des plats et leur mode de préparation (cuisson, durée, place du cuisinier et des aidants). Que mange-t-on et que boit-on au cours de ces banquets, en quelles quantités et selon quelles qualités ? Tout le monde est-il autorisé à manger les mêmes plats, et quelle est la place de la faim et de la soif dans ce contexte particulier ? Quelles sont la part et la place des dieux, des chefs et leurs dépendants ? Quelles sont celles des femmes et des hommes respectivement ? En quoi le banquet peut-il constituer un lieu de distribution et de subsistance, et pour qui ? Enfin, et ce n’est là qu’une fin provisoire, comment sont traités les restes du banquet (nourriture et ustensiles) qui sont parfois les seuls éléments découverts par les archéologues sur leurs sites ?

PROGRAMME DES JOURNÉES D’ÉTUDE INTERNATIONALES ET INTERDISCIPLINAIRES
« LE BANQUET CÉRÉMONIEL. Entre archéologie et ethnologie »

1re JOURNÉE 12 mai 2021 salle des conférences (MISHA, université de Strasbourg)
9h00-9h15
« Discours d’ouverture »
Michel HUMM (historien, professeur, unistra, directeur d’ARCHIMEDE, UMR 7044 CNRS)
Philippe HAMMAN (sociologue, professeur, unistra, SAGE, UMR 7363 CNRS)
9h15-9h30
« Introduction aux journées »
Raphaëlle SCHIMMEL (présidente de l’Association d’ethnologie, étudiante de master en ethnologie, Unistra)
« Un mot sur l’interdisciplinarité »
Pierre LE ROUX (ethnologue, professeur, Unistra, SAGE, UMR 7363 CNRS)
« Présentation du déroulement des journées »
Matthieu MICHLER (archéologue, INRAP Grand Est, ARCHIMEDE, UMR 7044 CNRS)
9h30-10h30
« Banquets cérémoniels chez les Jawi de Thaïlande du Sud : sacrifices ostentatoires, fêtes de circoncision ou d’entrée dans l’âge adulte, d’alliance, de funérailles, et festins des Grands Hommes »
Pierre LE ROUX
10h30-11h30
« Le “message des meules” : céréales, moutures et pains s’invitent aux banquets. Approches transversales des pratiques alimentaires liées aux outils de mouture »
Florent JODRY (archéologue, INRAP Grand Est, ARCHIMEDE, UMR 7044 CNRS)
11h30-12h30
« La bière et les boissons fermentées en Europe pré- et protohistorique »
Matthieu MICHLER
Pause repas
14h00-15h00
« Épilogue au banquet fidjien »
Marc ROCHETTE (ethnologue, ancien chargé des collections ethnologiques et anthropologiques à la Bibliothèque nationale de France, chargé de cours à l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg)
15h00-16h00
« Le banquet à travers les premiers résultats du programme de recherche Bedeutungen und Funktionen mediterraner Importe im früheisenzeitlichen Mitteleuropa »
Prof. Dr. Philipp W. STOCKHAMMER (archéologue, université Ludwig-Maximillians, Munich) [communication en anglais ou en allemand, avec traduction]
16h00-17h00
« La faim d’une veillée. Repas collectifs post-cérémoniels dans le Bwiti misoko assenguedia (Gabon) »
Marc-Emmanuel GRANDGEORGE & Eurydice DEVOS (diplômés d’un master d’ethnologie de l’université de Strasbourg)
17h00-18h00 – Débat général
Apéritif amical – soirée libre

2e JOURNÉE 13 mai 2021 salle des conférences (MISHA, université de Strasbourg)
9h00-10h00
« Un petit air de Polynésie ? Des structures à pierres chauffées en France et en Suisse »
Pauline HART (doctorante en archéologie, Unistra, ARCHIMEDE, UMR 7044 CNRS)
10h00-11h00
« La Faim et l’excès : paradoxes du rite funéraire wayuu (Basse Guajira, Colombie) »
Romain DENIMAL (diplômé d’un master d’ethnologie de l’université de Strasbourg)
11h00-12h00
« Les conditions du banquet au Néolithique et à l’âge du Bronze en France du Sud. Existe-t-il des lieux de cuissons collectives, des vases à boire, de la nourriture aux morts, des festins cannibales ? »
Luc JALLOT (archéologue, Labex Archimède, UMR 5140 CNRS, université Paul Valéry-Montpellier 3, membre de la Société languedocienne de Préhistoire, http://www.http://prehistoire-cambous.org)
Pause repas
14h00-15h00
« Commensalité festive, organisation sociale, rituel et solidarité à Bornéo »
Bernard SELLATO (ethnologue, directeur de recherche CNRS émérite, CASE, UMR 8170 CNRS, EHESS, INALCO)
15h00-16h00
Projection d’un film ethnographique sur la thématique du banquet cérémoniel (durée 52 mn)
16h00-17h30 – Débats, synthèses et conclusions des journées
Apéritif amical – soirée libre – fin des journées scientifiques

COMITÉ D’ORGANISATION
Matthieu MICHLER (archéologue, INRAP Alsace, membre du laboratoire ARCHIMEDE UMR 7044 CNRS & Unistra)
Pierre LE ROUX (ethnologue, professeur, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, membre du laboratoire SAGE, UMR 7363 CNRS & Unistra)
Florent JODRY(archéologue, INRAP Alsace, membre du laboratoire ARCHIMEDE UMR 7044 CNRS & Unistra)

INSTITUTIONS PARTICIPANTES
Association (des étudiants) d’ethnologie de l’université de Strasbourg
Centre Asie du Sud-Est, UMR 8170 CNRS, EHESS, INALCO, Paris
Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
Direction Régionale des Affaires Culturelles Grand Est (DRAC Grand Est)
Faculté des Sciences historiques de l’université de Strasbourg
Faculté des Sciences sociales de l’université de Strasbourg
Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg
Institut national recherches archéologiques préventives (INRAP)
Labex Archimède (UMR 5140 CNRS et université Paul Valéry-Montpellier 3)
Laboratoire archimede (UM 7044 CNRS & université de Strasbourg)
Laboratoire DynamE (UMR 7367 CNRS & université de Strasbourg)
Laboratoire SAGE (UMR 7363 CNRS & université de Strasbourg)
Maison interuniversitaire des Sciences de l’Homme en Alsace (MISHA)
Société languedocienne de Préhistoire (http://www.http://prehistoire-cambous.org)
Université Ludwig-Maximillians, Munich, Institut Max Planck

]]>
Agenda
news-1351 Tue, 04 May 2021 07:45:00 +0200 Journées d’étude interdisciplinaires "Pourquoi faut-il lire Alain Testart?" https://ethnologie.unistra.fr/agenda/evenement/news/journees-detude-interdisciplinaires-pourquoi-faut-il-lire-alain-testart/ Journées d’étude interdisciplinaires
POURQUOI FAUT-IL LIRE ALAIN TESTART ?


coordonnées par Bryan Nemec Nieruchalski et Pierre Le Roux


4 & 5 mai 2021


salle des conférences – MISHA
(Maison interuniversitaire des Sciences de l’Homme en Alsace)
Campus Esplanade – université de Strasbourg


entrée libre dans la limite des places disponibles


PRÉSENTATION

Pourquoi faut-il lire Alain Testart ?... Tout un programme. Et quel programme ! Cette idée de rassembler ethnologues, archéologues, économistes, historiens du droit, sociologues, chercheurs confirmés, étudiants et chercheurs débutants est issue de plusieurs étudiants de l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg encouragés par Pierre Le Roux et Valérie Lécrivain pour l’Université et pour l’Association des amis d’Alain Testart. Après lecture d’une part de l’œuvre de l’anthropologue Alain Testart, disparu en 2013, ces étudiants ont souhaité partager leur enthousiasme avec le grand public et particulièrement avec les jeunes gens qui leur ressemblent : lycéens se destinant à étudier l’anthropologie, étudiants, doctorants, chercheurs débutants, mais aussi chercheurs et enseignants professionnels ou amateurs érudits. Ce, pour les inciter à lire ou relire Alain Testart afin de découvrir ou redécouvrir une partie de l’œuvre et de la pensée de celui-ci. Cette double journée d’étude mêlant ainsi chercheurs confirmés et plusieurs disciplines (anthropologie sociale, archéologie, histoire du droit, économie et sociologie) et étudiants avancés étant destinée prioritairement à un public jeune peu familier des travaux d’Alain Testart, il a été décidé que chaque intervenant « junior », proche des lecteurs cibles, puisse proposer de façon originale sa propre lecture analytique en tant que découvreur enthousiaste de cette œuvre complexe et pourtant si aisée d’abord, à travers des commentaires critiques, élogieux comme réfractaires, et les raisons de ces critiques et de ces éloges, en y associant ceux de chercheurs ou universitaires déjà connaisseurs des travaux et propositions d’Alain Testart. L’évocation de cette œuvre se fera à partir de la présentation de quelques ouvrages d’Alain Testart estimés marquants par les intervenants qui les commentent, les éclairent ou les discutent sur la base d’un coup de cœur initial, en expliquant les raisons de celui-ci. Pour atteindre ce jeune public visé, plus amateur d’audiovisuel que de textes imprimés, au-delà de celui, plus classique, des spécialistes de l’anthropologie sociale, de l’archéologie, de l’histoire du droit, de l’économie, de la sociologie, et plus largement des sciences dites humaines et sociales, les organisateurs ont choisi non seulement de proposer ce débat en libre accès dans la salle des conférences qui accueillera ces deux journées mais surtout de rendre accessible sur Internet les communications filmées et les débats qui les suivront, notamment via les sites de l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg, du laboratoire SAGE (unité mixte de recherche 7363 CNRS & université de Strasbourg) et de l’Association des amis d’Alain Testart.


COMITÉ D’ORGANISATION
Bryan NEMEC NIERUCHALSKI (étudiant en master 2e année d’ethnologie, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, assistant du bureau de l’Association des amis d’Alain Testart)
Pierre LE ROUX (professeur, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, laboratoire SAGE, UMR 7363 CNRS & Unistra, vice-président de l’Association des amis d’Alain Testart)

INSTITUTIONS PARTICIPANTES
Association des amis d’Alain Testart
Centre national de la recherche scientifique
Faculté des Sciences sociales de l’université de Strasbourg
Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg
Institut de recherche pour le développement (GRED, UMR IRD et université Paul Valéry-Montpellier 3)
Laboratoire Archéologie des Amériques ArchAm (UMR 8096 CNRS & université Paris 1-Panthéon Sorbonne)
Laboratoire Archéologie des sociétés méditerranéennes (UMR 5140 et université Paul Valéry-Montpellier 3)
Laboratoire Centre Asie du Sud-Est (CASE, UMR 8170 CNRS, EHESS, INALCO)
Laboratoire DynamE (UMR 7367 CNRS & université de Strasbourg)
Laboratoire PALOC (UMR 208 IRD & Muséum national d’Histoire naturelle)
Laboratoire SAGE (UMR 7363 CNRS & université de Strasbourg)
Maison interuniversitaire des Sciences de l’Homme en Alsace

]]>
Agenda
news-1669 Thu, 23 Jul 2020 20:59:27 +0200 Gli indigeni che hanno sconfitto l'industria del salmone https://ethnologie.unistra.fr/actualites/actualite/news/gli-indigeni-che-hanno-sconfitto-lindustria-del-salmone/ L'antropologo ticinese Geremia Cometti sta studiando gli Yagan, una piccola comunità del Sud del Cile che si è rafforzata nella battaglia contro una multinazionale.

Cliquez ici pour lire l'interview (en italien)

]]>
Actualités
news-1663 Fri, 10 Jul 2020 01:09:48 +0200 Émission "Forum, Le grande débat - Déforestation l'autre épidémie ?" (Radio Télévision Suisse)" avec Geremia Cometti https://ethnologie.unistra.fr/actualites/actualite/news/emission-forum-le-grande-debat-deforestation-lautre-epidemie-radio-television-suisse-avec/ Débat entre Claude Garcia, chercheur en écologie à l’ETHZ, Anne Vigna, correspondante au Brésil pour la RTS, Geremia Cometti, directeur de l’institut d’ethnologie à l’université de Strasbourg et Antoine Acker, historien de l’environnement à l’université de Zurich. Voir l'émission sur le site de la RTS]]> Actualités news-1625 Sat, 13 Jun 2020 08:48:45 +0200 Mise en ligne de la conférence de Stéphen Rostain https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/stephen-rostain/ Êtres d’exception, paysages exceptionnels d’Amazonie Actualités news-1624 Sat, 13 Jun 2020 08:46:09 +0200 Mise en ligne de la conférence de Léo-Alaoui Lakhnati https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/leo-alaoui-lakhnati/ Les représentations animées des mosaïques de l’Orient chrétien et leur pouvoir idolâtre (IVe-VIIIe siècles) Actualités news-1623 Fri, 12 Jun 2020 13:22:35 +0200 Mise en ligne de la conférence de Isabelle Jabiot https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/isabelle-jabiot/ Entre ordinaire et extraordinaire : les djinns, des êtres pas toujours incarnés (Chefchaouen, Maroc) Actualités news-1622 Fri, 12 Jun 2020 13:19:31 +0200 Mise en ligne de la conférence de Bernard Sellato https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/bernard-sellato/ L’autre tigre. Croyances et rituels à Bornéo Actualités news-1620 Thu, 11 Jun 2020 19:21:01 +0200 Mise en ligne de la conférence de Laurent Gabail https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/laurent-gabail/ Ni humain, ni esprit. La subjectivité complexe des entités initiatiques bassari (Guinée) Actualités news-1619 Thu, 11 Jun 2020 16:09:42 +0200 Mise en ligne de la conférence de Pierre Charbonnier https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/pierre-charbonnier/ L’exception qui confirme la règle : le statut des non-humains dans la raison anthropologique Actualités news-1616 Wed, 10 Jun 2020 17:44:43 +0200 Mise en ligne de la conférence de Nastassja Martin https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/nastassja-martin/ Instabilité des mondes et réponses animistes. Comment les chasseurs-pêcheurs du Pacifique Nord (Alaska et Kamtchatka) font face aux métamorphoses environnementales et politiques d’assimilation des États Actualités news-1615 Wed, 10 Jun 2020 17:36:28 +0200 Mise en ligne de la conférence de Anne-Christine Taylor https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/anne-christine-taylor/ Les rapports sexuels comme forme d’action dans des mondes amérindiens Actualités news-1610 Mon, 08 Jun 2020 20:01:20 +0200 Travaux des étudiant.e.s dans le cadre du cours "Valorisation numérique de la recherche" 2018-2019 de Amandine Turri https://ethnologie.unistra.fr/publications/travaux-des-etudiantes/travaux-des-etudiantes-dans-le-cadre-du-cours-valorisation-numerique-de-la-recherche-de-amandine-turri/travaux-des-etudiantes-2018-2019/ Actualités news-1608 Sun, 07 Jun 2020 16:14:48 +0200 Mise en ligne de la conférence de Emanuela Canghiari https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/emanuela-canghiari/ La huaca cannibale, mère et séductrice : l’appropriation des vestiges archéologiques au Pérou Actualités news-1607 Sun, 07 Jun 2020 16:13:27 +0200 Mise en ligne de la conférence de Hubert Forestier https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/hubert-forestier/ La préhistoire du Cambodge racontée par la grotte de Laang Spean (province de Battambang) Actualités news-1606 Sun, 07 Jun 2020 16:11:02 +0200 Mise en ligne de la conférence de Ayoub El Arraf https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/ayoub-el-arraf/ Dieu(x) des migrants : pratiques et croyances religieuses des migrants sub-sahariens au Maroc Actualités news-1605 Sun, 07 Jun 2020 16:00:09 +0200 Mise en ligne de la conférence de Laurent Sagart https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/laurent-sagart/ La restitution du passé par l’alliance de la linguistique, de la paléobotanique et de la génétique : l’exemple de l’Asie orientale Actualités news-1604 Sun, 07 Jun 2020 15:55:56 +0200 Mise en ligne de la conférence de Marc-Emmanuel Grandgeorge https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/marc-emmanuel-grandgeorge/ Des arbres d’exception. Traitement et utilisation de produits forestiers dans le bwiti misoko assenguedia (Moyen-Ogooué, Gabon) Actualités news-1601 Thu, 04 Jun 2020 20:20:42 +0200 Mise en ligne de la conférence de Bernard Moizo https://ethnologie.unistra.fr/institut/conferences-et-films-en-ligne/seminaire-ethnologie-et-archeologies/2018-2019/bernard-moizo/ Le serpent arc-en-ciel dans le nord-ouest de l’Australie : un animal mythique, hybride et faiseur d’hommes Actualités news-1581 Tue, 19 May 2020 15:58:09 +0200 Appel à articles pour le dossier thématique « Écologie d’abondance, écologie populaire : relire les espaces périurbains » Coordonné par Laurence Costes et Philippe Hamman https://ethnologie.unistra.fr/actualites/actualite/news/appel-a-articles-pour-le-dossier-thematique-ecologie-dabondance-ecologie-populaire-relire-les/ Revue Espaces et sociétés
Appel à articles pour le dossier thématique
« Écologie d’abondance, écologie populaire : relire les espaces périurbains »

COORDINATION DU DOSSIER

Laurence Costes, Philippe Hamman

CALENDRIER

Envoi des articles au plus tard le : 15 novembre 2020

ADRESSE POUR LA CORRESPONDANCE

exclusivement en version électronique par courriel aux deux adresses suivantes :

laurence.costes@u-pec.fr  phamman@unistra.fr

Les auteurs qui s’interrogent sur la pertinence de leur proposition peuvent contacter les coordinateurs

Attention :

La revue ne demande pas de propositions d’articles, mais directement les articles complets.

Les articles ne dépassent pas 42 000 signes (espaces compris) en incluant : texte, notes, références bibliographiques, annexes, mais hors résumés.
Les normes de présentation et les conseils aux auteurs sont disponibles sur le site de la revue : https://www.editions-eres.com/uploads/documents/conditionsPublication/201906112815eas_normes- editoriales-a-consignes-auteurs_07.11.18_diffusion.pdf

La revue rappelle que tout auteur peut lui adresser, à tout moment, un article en hors dossier, si celui-ci concerne le rapport espaces, territoires et populations au sens large et s’il respecte les normes de publication ; en cas d’acceptation, ces articles sont publiés rapidement.

]]>
Actualités
news-1541 Wed, 15 Apr 2020 10:38:29 +0200 « "Lâcher faire": deux verbes pour une Renaissance », de Abdu Gnaba https://ethnologie.unistra.fr/actualites/actualite/news/lacher-faire-deux-verbes-pour-une-renaissance-de-abdu-gnaba/ Penser l'après-coronavirus, de Abdu Gnaba, fondateur de SocioLab et chargé d'enseignement à l'Institut d'ethnologie Lisez l'article paru sur RTL]]> Actualités news-1539 Tue, 14 Apr 2020 14:19:57 +0200 Analyse de Abdu Gnaba : «Crise respiratoire d’un monde qui étouffe… » https://ethnologie.unistra.fr/actualites/actualite/news/analyse-de-abdu-gnaba-crise-respiratoire-dun-monde-qui-etouffe/ Entretien avec l'anthropologue Abdu Gnaba, fondateur de SocioLab et chargé d'enseignement à l'Institut d'ethnologie Lisez l'analyse de Abdu Gnaba]]> Actualités news-1538 Tue, 14 Apr 2020 14:03:35 +0200 Emission "Masques, hygiène, intimité : singularités historiques de l'Asie" avec Pierre Le Roux, sur France Culture https://ethnologie.unistra.fr/actualites/actualite/news/emission-masques-hygiene-intimite-singularites-historiques-de-lasie-avec-pierre-le-roux-sur/ Entretiens croisés: pour endiguer la pandémie de Covid-19, les masques médicaux et les gestes barrières sont devenus indispensables. De nombreux pays d'Asie sont montrés en exemple et l'hygiène semble occuper une place très importante dans la vie des habitants. Éléments de réponse avec deux anthropologues du continent. > Écouter l’émission sur le site de France Culture]]> Actualités news-1421 Tue, 31 Mar 2020 09:30:00 +0200 Instit. nat. du Patrimoine, Paris – premier séminaire sur l'art rupestre et le patrimoine mondial en Afrique subsaharienne (ouvert aux étudiants et aux checheurs), coordonné par G. Heimlich, chargé de cours à l'Institut d'ethnologie de Strasbourg https://ethnologie.unistra.fr/agenda/evenement/news/instit-nat-du-patrimoine-paris-premier-seminaire-sur-lart-rupestre-et-le-patrimoine-mondial-en/ Le département des Affaires européennes et internationales et la direction générale des Patrimoines du ministère de la Culture organisent le 31 mars 2020 à l’Institut national du patrimoine, 2 rue Vivienne, à Paris IIe arrondissement, auditorium Colbert, pour la première fois, un « séminaire international sur l’art rupestre et le patrimoine mondial en Afrique subsaharienne » que je suis chargé de coordonner.

L’objectif du séminaire sera d’exposer les défis, les enjeux de recherche, de conservation, de protection et de gestion durable des sites que peuvent susciter de tel type de bien. Cette journée sera l’occasion de partager les bonnes pratiques sur ces questions, à travers des cas concrets de biens d’Afrique subsaharienne déjà inscrits sur la Liste du patrimoine mondial ou bien sur les listes indicatives.

L’accès est ouvert à tous et gratuit, étudiants comme chercheurs ou enseignants dans la limite des places disponibles et, à cet égard l'inscription préalable est obligatoire.

Vous pouvez adresser votre demande à Caroline Gaultier-Kurhan, chargée de mission pour les musées et les patrimoines africains : caroline.gaultier-kurhan@culture.gouv.fr

Dans l’attente de vous voir nombreux, bien cordialement,

Geoffroy Heimlich
chargé de cours à l’Institut d’ethnologie de l’université de Strasbourg
chercheur affilié à l’UMR 8171 (CNRS), Institut des mondes africains (IMAF)
chercheur associé à l’UMR 208 (IRD), Patrimoines locaux et gouvernance (PALOC)
Honorary research fellow au Rock Art Research Institute, University of the Witwatersrand
expert et conseiller auprès de l’ICOMOS

]]>
Agenda
news-1494 Fri, 20 Mar 2020 10:00:00 +0100 Séminaire de recherche "Déconstruire son vécu pour mieux construire sa pensée scientifique" https://ethnologie.unistra.fr/agenda/evenement/news/seminaire-de-recherche-deconstruire-son-vecu-pour-mieux-construire-sa-pensee-scientifique/ Séminaire de Recherche

Déconstruire son vécu

Pour mieux construire sa pensée scientifique

Vendredi 20 Mars 2020

Avec la collaboration de
Salomé Deboos, Anthropologue, UMR7363, Université de Strasbourg
Et Emmanuelle Guillon, Sophrologue, Infirmière
 

Effectuer une recherche de terrain est une réalité pour un grand nombre de disciplines scientifiques. Depuis le master jusqu’après le doctorat, l’étudiant/e, le/ la chercheur(e) jeune ou confirmé(e), en ethnologie et anthropologie sociale et culturelle, en sismologie, glaciologie... doit effectuer des recherches sur des terrains divers, ces recherches de terrains s’étalant souvent sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Or, nos formations universitaires nous apprennent comment "organiser", structurer, prévoir, programmer une recherche sur le terrain, au plan méthodologique, quelles sont les questions éthiques soulevées et les protocoles à mettre en place, que prendre en note, comment recollectionner les données et comment opérer leur traitement…

Mais que ce soit sur place ou au retour, nous sommes, chercheurs et étudiants, démunis dans la préparation, ou le traitement des vécus de terrain. Ce qui au regard de la recherche semble évident est l’objectivation des vécus. Ce qui souvent reste du domaine du privé est ce qui touche l'expérience sensorielle et/ou « affective » de la relation humaine qui nous permet de construire une confiance nécessaire et suffisante pour effectuer nos recherches de terrain. Dans le même temps, les vécus difficiles de l’étudiant/e ou du chercheur/se peuvent également l'amener à éprouver une certaine anxiété à retourner sur le terrain.

Inspirée des travaux de V.Turner (notament relatifs aux « social drama »), J.Okely (Anthropological practice, fieldwork and ethnographic method) Sarah Pink (Doing sensory ethnography) et R. Schechner & S. Brady (Performance Studies : an introduction), sont organisée deux journées d’atelier vendredi 6 Mars et 20 Mars 2020 de 10h à 15h afin d'aider les collègues et étudiants à déconstruire et réfléchir sur des vécus où l'affectif, parfois trop engagé, amène des difficultés de prise de recul nécessaire pour une théorisation de son terrain.

Corps et Espace : le 20 Mars 2020 – Misha, salle Amérique, Strasbourg.

L'idée de ces ateliers est de faciliter la visualisation et favoriser la prise de conscience des capacités qui sont en chacun, laisser émerger les possibles. Pour aider dans ce travail, une professionnelle a accepté d’intervenir : Emmanuelle Guillon, sophrologue et infirmière, elle intervient régulièrement à l’Université de Strasbourg afin d’aider à observer la conscience et les ressources du corps pour poser des bases bien réelles et savoir les utiliser.

Venez avec votre tapis de sol si vous en avez un

]]>
Agenda
news-1493 Fri, 13 Mar 2020 13:00:00 +0100 Conférence de Didier Gazagnadou "Survivance de fêtes mazdéennes en Iran islamique" dans le cadre du séminaire « Représentations des islams : regards et vécus panchroniques » https://ethnologie.unistra.fr/agenda/evenement/news/conference-de-didier-gazagnadou-survivance-de-fetes-mazdeennes-en-iran-islamique-dans-le-cadre-du/ Séminaire mensuel de recherche

« Représentations des islams : regards et vécus panchroniques »

 2019-2020 Les Vécus de l’Islam

 Survivance de fêtes mazdéennes en Iran islamique

 Invité : Didier GAZAGNADOU

Professeur d’Anthropologie du Moyen Orient Iranien et Arabe, Université Paris VIII, Chercheur membre du Memo (Centre d'Histoire des Sociétés Médiévales et Modernes)

Vendredi 13 Mars 2020– 13h-15h

Salle Table-Ronde, MISHA (Campus Esplanade)

Le changement d’année en Iran (et dans le monde iranien) appelé nowruz est une fête très importante dont l’origine remonte à l’antiquité et est lié à la religion préislamique, le mazdéisme. Ce jour de nouvel an iranien est précédé d’un rite appelé tchahâr sanbé suri, lié au culte du feu, également mazdéen. De même, la fête de shab-é yaldâ, ou fête de la nuit la plus longue de l’année marque le moment où progressivement la lumière augmentera progressivement et célèbre ainsi la naissance de la déesse Mithrâ, déesse de la lumière.  Ces deux fêtes mazdéennes ont traversé presque toutes les périodes de l’histoire de l’Iran (préislamique et islamique) jusqu’à aujourd’hui dans la république islamique d’Iran. On observe ces derniers temps, une popularité accrue de ces fêtes dont nous verrons qu’elles constituent une part essentielle de l’identité iranienne.

Organisé par Salomé Deboos (MCF Ethnologie / SAGE) et Anne-Sylvie Boisliveau (MCF Histoire / Archimède)

]]>
Agenda
news-1509 Thu, 12 Mar 2020 17:00:00 +0100 Invitation à la cérémonie de lancement de la souscription pour la restauration de pièces de la collection ethnographique de l’université de Strasbourg https://ethnologie.unistra.fr/agenda/evenement/news/invitation-a-la-ceremonie-de-lancement-de-la-souscription-pour-la-restauration-de-pieces-de-la-colle/ Monsieur Michel DENEKEN,
Président de l’université de Strasbourg 
&
Monsieur Pierre GOETZ,
Délégué Régional de la Fondation du patrimoine

ont le plaisir de vous convier à la cérémonie

de lancement officiel de la campagne de souscription pour la restauration de 38 objets de la collection ethnographique de l’université de Strasbourg

Jeudi 12 mars 2020

à 17h00

Salle Europe, à la Maison Interuniversitaire des Sciences de l'Homme Alsace (MISHA)
5 allée du Général Rouvillois, Strasbourg

 

 

]]>
Agenda
news-1476 Mon, 02 Mar 2020 18:32:05 +0100 Parution du livre "Confini, mobilità e migrazioni" sous la direction de Lorenzo Navone https://ethnologie.unistra.fr/actualites/actualite/news/parution-du-livre-confini-mobilita-e-migrazioni-sous-la-direction-de-lorenzo-navone/ Confini, mobilità e migrazioni
Una cartografia dello spazio europeo
sous la direction de Lorenzo Navone

"Trovo disgustosa la situazione attuale e ammiro chi si oppone ma soprattutto l’ostinazione e il coraggio straordinario dei migranti".
Étienne Balibar

Tra il 2011 e il 2019, una serie di processi e avvenimenti di portata globale ha violentemente destabilizzato l’architettura dei confini esterni e interni dell’Unione Europea, contribuendo a rafforzare l’immagine di un territorio sigillato. Ma in realtà la “fortezza Europa” è continuamente sfidata dalle pratiche di mobilità dei migranti, oltre che smentita da una porosità interna tesa a garantire forme d’inclusione differenziale ai nuovi lavoratori a basso costo. Se da una parte assistiamo alla proliferazione di barriere, centri di detenzione, deportazioni aeree e respingimenti in mare finalizzati a governare e selezionare i flussi, dall’altra sono le pratiche di solidarietà e di autorganizzazione dei migranti a emergere e a contestare lo spettacolo del confine. Questo volume si propone di tracciare una cartografia aggiornata dello spazio europeo attraverso una serie di resoconti etnografici realizzati in diversi luoghi di frontiera, alle porte e nel cuore dell’Europa: gli hotspot, Calais, Ventimiglia, Ceuta e Melilla, i Balcani e Strasburgo.

Con interventi di: Jacopo Anderlini, Étienne Balibar, Geremia Cometti, Paolo Cuttitta, Jean-Baptiste Eczet, Fabrizio Foschini, Luca Giliberti, Charles Heller, Carolina Kobelinsky, Claudia Moatti, Lorenzo Pezzani, Anaïk Pian, Luca Queirolo Palmas, Federico Rahola, Maurice Stierl, Simona Tersigni, William Walters.

Lorenzo Navone, (PhD, Università di Genova) è ricercatore a tempo determinato all’Università di Strasburgo (Laboratoire DynamE), dove insegna Sociologia dei conflitti. Ha collaborato con diverse università, istituti di ricerca, associazioni e ONG, in Italia, in Francia e nei Territori palestinesi occupati. Ha pubblicato diversi interventi su riviste e volumi italiani e internazionali.
pp. 268 • 2020

ISBN 978-88-31268-05-9

]]>
Actualités
news-1422 Thu, 06 Feb 2020 18:30:00 +0100 Remise de la bourse Art Oceanien Meyer 2019/2020 à Lisa Renard https://ethnologie.unistra.fr/agenda/evenement/news/remise-de-la-bourse-art-oceanien-meyer-20192020-a-lisa-renard/ L'Institut d'ethnologie est très heureux de vous annoncer que Lisa Renard, chargée de cours et doctorante à l'Institut, recevra jeudi 6 février la Bourse Anthony JP Meyer pour l’étude des collections océaniennes du musée du quai Branly–Jacques Chirac et des musées français 2019-2020. 

Cette bourse aidera Lisa Renard à mener un passionnant travail de recherche concernant deux manteaux à bordures géométriques māori (kaitaka) des collections du musée du quai Branly-Jacques Chirac.

]]>
Agenda
news-1335 Thu, 23 Jan 2020 09:00:00 +0100 Colloque international "Building concepts in Intercultural context. Interroger le pédagogue et sa pédagogie dans la construction d’un projet de recherche" https://ethnologie.unistra.fr/agenda/evenement/news/colloque-international-building-concepts-in-intercultural-context-interroger-le-pedagogue-et-sa-pe/ Colloque International

Building concepts in Intercultural context

Interroger le pédagogue et sa pédagogie dans la construction d’un projet de recherche
 


Strasbourg, les 23 et 24 janvier 2020
MISHA, Salle des conférences

 

 Ce colloque, le premier du genre, s’intéresse plus particulièrement aux difficultés et enjeux de la transmission dans le cadre de la construction d’un sujet ou projet de recherche et ce dans un contexte interculturel.

En effet, la pédagogie est cette science qui se veut, dans le cadre de la recherche et de la conception d’un projet de recherche, une maïeutique de la pensée conceptuelle du néophyte qu’est l’étudiant qui se destine à une carrière de chercheur ou d’enseignant – chercheur. D’autres avant nous, ont tenté de l’imager, notamment en illustrant cette transmission par la représentation de nains juchés sur les épaules de géants que sont nos pairs.

Aujourd’hui, dans un monde où la circulation des concepts ainsi que leur traduction ou transcription est tout à la fois simple et complexe, comment le pédagogue, le professeur, arrive à transmettre toute l’épaisseur d’un concept, entendu de manière disciplinaire, à l’étudiant ou au jeune chercheur dans un contexte interculturel ? Quelles sont les difficultés rencontrées ? Quelles sont les stratégies, si celles-ci existent, qui peuvent être mises en place pour permettre au maître et à l’élève de saisir le concept et son camaïeu d’acception dans la discipline donnée, dans une même perspective de construction de projet de recherche, et donc être à même de traduire et conceptualiser les résultats de leurs analyses de recherches dans un langage commun ?

En effet, si la pensée scientifique en français est le plus souvent exprimée de manière éthérée, la pensée scientifique japonaise est illustrée, s’inscrit dans le concret, quand de son côté, la pensée scientifique anglo-saxonne s’exprime de manière pragmatique. De fait, comme Emile Benveniste le rappel dans son ouvrage Problèmes de linguistique générale, 2 (1974, Gallimard, Paris) « ce qui change dans la langue, ce que les hommes peuvent changer, ce sont les désignations qui se multiplient, qui se remplacent et qui sont toujours conscientes, mais jamais le système fondamental de la langue. […] Elle [la langue] est une identité à travers les diversités individuelles. […] à la fois immanente à l’individu et transcendante à la société » (pp.94-95) et de continuer, toujours dans le même ouvrage « la langue est – comme ils [les auteurs] disent- le miroir de la société » (p.97).

Aussi, cette réalité rend d’autant plus complexe la transmission, cette filiation intellectuelle qui fait qu’un étudiant choisit le professeur tout autant que l’enseignant-chercheur choisit l’étudiant. En effet, une pédagogie d’accompagnement dans la construction de l’objet d’étude et de recherche amène le professeur à se positionner le plus souvent comme miroir pour l’étudiant : non pas un miroir passif, un simple reflet, mais un miroir animé, où l’étudiant grâce aux conversations et discussions avec le professeur, peut apprécier par lui-même les points forts, les pierres d’angles de son raisonnement, tout autant que les failles et les points de projection personnelle sur son objet d’étude.

De fait, « Le dialogue a deux formes, nous dit Diogène de Laërce ; il est diégétique (sous forme d’exposition), ou zététique (sous forme de recherche). […] Le dialogue zététique peut avoir lui aussi deux formes différentes : il peut être gymnique (d’exercice) et agonistique (de combat). Le genre gymnique se subdivise en maïeutique (qui accouche les esprits) et en peirastique (qui éprouve, qui sonde). L’agonistique se subdivise également en deux espèces : l’endictique (démonstrative) et l’anatreptique (réfutative) » (Platon, premiers dialogues traduction E. Chambry).

Ainsi, ce colloque sera l’occasion d’explorer, dans le cadre d’un dialogue interdisciplinaire, les différences entre portée de la pensée et application de la pensée dans le cadre de la construction et structuration d’un projet de recherche faisant appel à des concepts aux acceptions multiples en fonction des locuteurs qui s’en saisissent.

Comité scientifique :

Salomé DEBOOS, Anthropologue, Maîtresse de Conférence à l’Université de Strasbourg, laboratoire de recherche Savoirs Acteurs et Gouvernements en Europe (UMR7363)

Géraldine LEROUX, Ethnologue, Commissaire d’expositions, Maîtresse de Conférences à l’Université de Bretagne Ouest, Centre de Recherche Bretonne et Celtique

Elisabeth LAMBERT, Juriste spécialiste des droits de l’Homme et droit de l’Environnement, Directrice de recherche CNRS, laboratoire de recherche Savoirs Acteurs et Gouvernements en Europe (UMR7363)

Su-mei LO, Anthropologue, Professeur à la National Taïwan University, Taïwan

Contacts : deboos@unistra.fr, geraldine.leroux@univ-brest.fr

 

]]>
Agenda