Remise des bourses de la Fondation Martine Aublet à des étudiants de l'Institut d'ethnologie


L'Institut d'ethnologie a le grand plaisir de vous annoncer que


Parmi les 11 Lauréats de master de la Fondation Martine Aublet 2020-2021 figurent:

  • Raphaëlle SCHIMMEL, étudiante en M2 en ethnologie à la Faculté des sciences sociales de l'université de Strasbourg et présidente de l'Association des étudiants d'ethnologie, avec un projet intitulé De la robe au costume : fabrication, usages et représentations du textilede fibres de lotus au lac Inlé (Birmanie)

  • Léa BERNARD, étudiante de M2 à l'EHESS et ancienne étudiante de L3 et M1 en ethnologie à la Faculté des sciences sociales de l'université de Strasbourg, avec un projet intitulé Ethnographie des usages et représentations de l’arbre copal au sein d’un collectif maya-q’eqchi’ des basses-terres forestières guatémaltèques (municipe de San Luis, département du Petén)

Parmi les 14 Lauréats de doctorat de la Fondation Martine Aublet 2020-2021 figure:

  • Romain DENIMAL, doctorant à l' Université Paris Nanterre, ancien étudiant de L3, M1 et M2 en ethnologie à la Faculté des sciences sociales de l'université de Strasbourg et ancien président de l'Association des étudiants d'ethnologie, avec un projet intitulé La Politique du sacré : Vestiges, « lieux sacrés » et néo-autochtonie des migrants mayas q’eqchi’ des basses-terres du Guatemala (département du Pétén)


La remise officielle des bourse aura lieu le 5 octobre 2020 à 19h au musée du quai Branly - Jacques Chirac


Les bourses de la Fondation Martine Aublet

Depuis 2011, la Fondation Martine Aublet, sous l’égide de la Fondation de France, travaille étroitement avec le Département de la recherche et de l’Enseignement qui, au sein du Musée du quai Branly - Jacques Chirac, a vocation à renforcer les liens entre patrimoine et université, entre le domaine de l’art et celui de la science, en privilégiant une approche inter-disciplinaire. Depuis près de 10 ans, ce sont plus de cent trente boursiers qui ont bénéficié de cette aide à la recherche.

Bourses de recherche doctorales

La Fondation a ainsi créé des bourses de recherche doctorales d’un montant de 15.000 € destinées à financer les recherches sur le terrain d’étudiants inscrits en première ou deuxième année de troisième cycle. Ces bourses sont attribuées pour une durée d’au moins 6 mois, non reconductibles, du 1er octobre au 30 septembre.

Les travaux doivent se concentrer sur le patrimoine matériel et immatériel extra-occidental.

La méthodologie d’enquête doit être qualitative et relever de l’observation participante ethnographique, du traitement d’archives et de la documentation historiographie (collections comprises), de la participation à des chantiers de fouilles archéologiques (et de post-fouilles) ou bien de la conduite d’entretiens thématiques et directifs.

La Fondation a aussi créé en 2017 deux prix pour aide à la publication (prix dits « de thèse ») d’un montant de 5000 € récompensant chaque année des lauréats ayant soutenu leur thèse et dont le projet se distingue par son intérêt scientifique, son originalité et sa capacité à intéresser un large public.

Bourses de master

La Fondation a aussi créé en 2017 des bourses de master d’une valeur de 2.000 € afin de suivre de manière plus globale le parcours des étudiants à poursuivre leurs études. Ces bourses sont attribuées sous la forme d’un chèque versé en une fois.

Le projet de recherche initié par le master doit contribuer à enrichir les connaissances sur les collections extra-européennes des musées français (mêmes grandes aires culturelles et même méthodologie que les bourses doctorales).

Pour plus d'info consultez le site de la bourse Martine Aublet