Institut d'ethnologie
Université de Strasbourg
Accueil
Vous êtes ici :  Ethnologie   >   Publications   >   Ethnies   >   Dogon

Dogon

Les Dogon sont un peuple du Mali (Afrique de l’Ouest). Ils occupent la région nommée Pays Dogon, qui va de la Falaise de Bandiagara au sud-ouest de la boucle du Niger.

La culture dogon comporte des sociétés secrètes dont ne peuvent faire partie que ceux qui y sont initiés. L'une est une "société du masque", dans laquelle les adeptes parlent le sigi, une langue secrète qui leur est réservée.

Les rites funéraires

Ils comportent trois étapes :

1 - Rapidement après le décès, un enterrement est organisé. Le corps du défunt est d'abord lavé, puis placé à l’air libre dans les failles des falaises servant de cimetière.

2 - Cependant, son âme est restée dans le village. Quelque temps après le dépôt du corps dans la falaise, des funérailles sont organisées permettant à la famille et aux proches de rendre hommage au défunt. Ce n’est qu'après ces cérémonies que l'âme quitte la maison familiale. Elle continue toutefois d’errer aux abords des vivants.

3 - Dernière étape : le dama. C'est une cérémonie collective  - qui n'est organisée que tous les trois à cinq ans - et qui concerne toutes les personnes décédées aux cours des années précédentes. C'est lors de cette cérémonie que les masques sont portés par les initiés qui défilent et dansent dans le village. Ce rite clôt le cycle des rites funéraires en incitant les âmes des défunts à quitter le monde des vivants en rejoignant celui des ancêtres. Le dama marque ainsi la fin du deuil.

Le dama lui-même comporte trois parties : tout d'abord, la famille prépare les denrées nécessaires aux repas et aux boissons qui seront offertes aux deuilleurs. Puis vient la taille des masques et la réalisation des costumes des danseurs. Enfin, la dernière partie est le Dama proprement dit, qui dure en général trois jours mais peut se prolonger jusqu'à une durée de six jours.

Lors des différentes cérémonies, c'est la société des masques appelée Awa qui dirige les danses masquées. Seuls les hommes et les garçons (après la circoncision)  y ont accdès : mises à part celles nées durant l'année du Siguil les femmes n'y sont pas admises. Les cérémonies du Sigui s’étendent sur sept ans tous les soixante ans. La dernière s’est déroulée de 1967 à 1974. Elles commémorent la révélation de la parole orale aux hommes, ainsi que la mort et les funérailles du premier ancêtre. On voit donc que les masques ne sont pas sortis fréquemment mais uniquement lors des cérémonies.

 

Pistes bibliographiques :

Marcel Griaule, Masques Dogons, Paris : Institut d'ethnologie, 1938, 896 p.

Germaine Dieterlen, Les cérémonies soixantenaire chez les Dogon, Journal of the international African Institute, vol. XLI, January 1971, number 1, 11 p.

Francine Ndiaye, Alain Bilot et Geneviève Calame-Griaule, Masques du Pays Dogon, Paris : Adam Biro, 2001, 191 p.

Griaule Marcel, Dieterlen Germaine. Un système soudanais de Sirius. In: Journal de la Société des Africanistes.1950, tome 20. p. 274.

Famedji-Koto TCHIMOU, langage de la danse chez les Dogons, L’Harmattan 1995, p. 38.

Jacques J. Maquet : Afrique, les civilisations noires, Horizons de France, 1962.

Association « musée d’application », Dogon mais encore… Objets d’Afrique, collection d’Europe, 2002.

Germaine Dieterlen,  « Mythologies, histoire et masques » dans Journal de la société des africanistes, tome 59, fascicule 1-2, 1989, p.7-38.

Francine Ndiaye, Alain Bilot et Geneviève Calame-Griaule, Masques du Pays Dogon, Paris : Adam Biro, 2001, 191 p.

Alphonse TIEROU, Paroles de Masques, Paris : Maisonneuve & Larose, 2007, 495 p.

FILM

J. Rouch et G. Dieterlen La caverne de Bongo, 1969

Search & Find
Du 13 novembre 2017 au 26 novembre 2017
Paris

Qu’est ce que le Festival International Jean Rouch ? Depuis 1982, à Paris, au musée de l’Homme,...[En savoir plus]

Du 6 octobre 2017 au 15 décembre 2017
Strasbourg

« Sociétés et êtres d'exception » : Approche interdisciplinaire et de sciences participatives...[En savoir plus]

Du 23 novembre 2017 au 25 novembre 2017
Amphithéâtre Alain Beretz, Nouveau Patio, Strasbourg

Conference Programme Anthropologists must always deal with the tension between a science-oriented...[En savoir plus]

Le 20 novembre 2017
De 14h00 à 16h00
Strasbourg, Salle 5313, Bâtiment le Patio,

Ouvert à tous Entrée gratuite   Abstract/ Résumé: In his creative critique of industrial...[En savoir plus]

Le 22 novembre 2017
De 09h00 à 13h00
Strasbourg, salle des conférences de la MISHA

Nous vous invitons à assister à une journée pilote ce mercredi 22 novembre de 9h à 13h, à la salle...[En savoir plus]

Le 24 novembre 2017
De 14h00 à 17h00
Strasbourg, Salle Ourisson, Institut Lebel, Campus Esplanade

Séminaire ethnologie et archéologies (2017-2018) « Sociétés et êtres d'exception. Approche...[En savoir plus]

Le 12 décembre 2017
De 18h00 à 20h00
Strasbourg, Salle 5320 - Faculté des Sciences Sociales - Bâtiment Le Patio, Esplanade

Conférence de l'Institut d'ethnologie Communication de Gabriel Facal L’idéologie en questionLes...[En savoir plus]

nov. 2 2017

La bourse "Louise Beyrand - Olivier Toussaint" est une bourse de recherche doctorale visant à encourager et à...

nov. 2 2017

Sous la peau de l'ours. L’humanité et les ursidés  : approche interdisciplinaire Karen Hoffmann-Schickel,...

sept. 16 2017

Anthropologie et philosophie du sensible par Roger Somé                                                  ...

mai 21 2017

Rencontre autour de l’ouvrage D’un monde à l’autre d’Agnès Clerc-Renaud et du n°9 de la revue...

févr. 9 2017

MONNERIE Denis 2016 Oceania and the regional relations paradigm:contrasting regional networks and beyond....

janv. 17 2017

Parution du numéro thématique coordonné par Agnès Clerc-Renaud et Cécile Leguy des Cahiers de littérature...

janv. 16 2017

parution du livre d'Agnès Clerc-Renaud : D'un monde à l'autre : fragments d'une cosmologie brésilienne....

déc. 9 2016

« Comprendre l’homme préhistorique, penser l’homme » par Christophe Lemardelé, mardi 6 déc. 201