Institut d'ethnologie
Université de Strasbourg
Accueil
Vous êtes ici :  Ethnologie   >   Présentation   >   Collection ethnographique   >   Expositions   >   Expositions de l'Université   >   1996 - La Création du Monde

1996 - La Création du Monde

Planétarium, Strasbourg [67]
Novembre 1996
Exposition réalisée par Créamuse.
Chargé de l’exposition : Hubert Bari.

Présentation de l'exposition

En 1896 Henri Becquerel, physicien français, découvre la radioactivité. Parce cette découverte étonnante, il offre à la science les moyens de pénétrer le secret de l’intimité de la matière. Cette transmutation des éléments est le miroir des phénomènes qui se sont produits dans les conditions extrêmes de l’Univers primordial ou qui se manifestent au cœur des étoiles. Cent ans plus tard, le Planétarium de la Ville de Strasbourg s’associe à Hubert Reeves et à Yves Coppens pour rendre hommage à Henri Becquerel en présentant cette exposition qui nous mène aux confins de l’Univers, de l’imagination et des croyances.

La Création du Monde est le thème fondateur de toutes les mythologies et de toutes les religions du monde. Égyptiens, Aztèques, Aborigènes, Juifs, Hindous… tous les peuples de la terre et toutes les cultures ont leur interprétation du mythe fondateur.

Pourquoi le Monde existe-il ? Pourquoi existe-t-il quelque chose plutôt que rien ? Ce quelque chose qu’on nomme le Monde, comment en est-il venu à exister ?

Pour expliquer La Création du Monde, sciences et mythologies proposent des réponses différentes. L’exposition dessinera une majestueuse boucle des idées qui nous mènera des mythes antiques aux plus récentes découvertes de l’astrophysique. La conclusion montrera que l’explication actuelle du Monde relève sans doute aussi du mythe. Moderne et scientifique, mais plein de merveilleux, la théorie du Big Bang initial laisse autant de place au mystère et à l’inconnu que le beau et sobre récit de la Création par les Indiens des plaines d’Amérique ou les Pygmées d’Afrique.

L’exposition La Création du Monde a pour ambition essentielle de montrer que chaque mythe fondateur, qu’il soit émis par les Anciens ou par nos plus grands chercheurs, est une projection de l’imaginaire de la société dont il est issu. C’est au visiteur d’opérer un choix, et de retenir celui qui correspond à sa conception du Monde. Ce qui compte ici est moins de croire que de ressentir les mythes comme poétiques et chargés de messages éclairants.

Liste des objets présentés

  • Masque Kanaga /1 : 2002.0.91 et 2002.0.250
  • Serrure surmontée d’un personnage assis /2 : 2002.0.186
  • Masque antilope /3 : 2002.0.238
  • Costume et masque de « l’homme Peul » /4 : 2002.0.239 
  • Masque Sim /5 : 2002.0.241
  • Statuette féminine dogon /6 : 2002.0.274
  • Statuette féminine dogon /7 : 2002.0.275
Search & Find
janv. 16 2018

  IMAGE(S) OF INDIA   New Delhi - India March 19th-21st 2018   The “Association des Jeunes Etudes...

janv. 10 2018

Salomé Deboos est anthropologue à l'Université de Strasbourg et directrice de l'Institut d'ethnologie. Au...

déc. 2 2017

Le vendredi 27 octobre 2017, la Bourse Doctorale Louise Beyrand et Olivier Toussaint a été remise au tout...

nov. 2 2017

La bourse "Louise Beyrand - Olivier Toussaint" est une bourse de recherche doctorale visant à encourager et à...

nov. 2 2017

Sous la peau de l'ours. L’humanité et les ursidés  : approche interdisciplinaire Karen Hoffmann-Schickel,...

sept. 16 2017

Anthropologie et philosophie du sensible par Roger Somé                                                  ...

mai 21 2017

Rencontre autour de l’ouvrage D’un monde à l’autre d’Agnès Clerc-Renaud et du n°9 de la revue...

févr. 9 2017

MONNERIE Denis 2016 Oceania and the regional relations paradigm:contrasting regional networks and beyond....