D.U. "Enjeux et gestion de l'interculturalité"

Objectifs pédagogiques et scientifiques

Permettre aux titulaires du Diplôme Universitaire (cadres et autres personnels des entreprises et administrations) de pouvoir prévenir, gérer et résoudre des situations de tensions, crises et/ou conflits en situation d’interculturalité.

Pour les administrations et les entreprises, sur le plan du management, dans le cadre de délocalisations ou d’envoi d’équipes dans des pays partenaires, la formation donnera les outils nécessaires pour mieux prévenir les risques de malentendu dans les négociations, tout comme ceux pouvant émerger dans le dialogue tripartite (direction, salariat et syndicats).

Pour les entreprises, sur le plan de la compétitivité, cette formation permettra aux cadres de mieux adapter leurs études de marchés aux conditions localement rencontrées. Sur le plan marketing, l’entreprise pourra avoir les clés pour un meilleur positionnement segmentaire.

Objectifs en termes de compétences professionnelles

Cette formation permet aux professionnels intervenant dans un contexte d’interculturalité de leurs donner les outils nécessaire pour mieux appréhender les situations complexes découlent de vécus culturels différents.

En fin de formation, les professionnels seront à même de pouvoir mener des entretiens en contexte d’interculturalité, de pouvoir cerner et prévenir les risques de tensions ou conflits interculturels et de pouvoir les résoudre.

Public visé

Ce diplôme est ouvert en formation continue, contrat de professionnalisation, de programme de retour à l’emploi. L’ensemble de la formation est délivrée en présentiel.

Les personnels des administrations devant faire face à des situations d’interculturalité, soit au sein même de leur structure, soit dans la gestion et évaluation des dossiers et l’accueil d’administrés, notamment : la Caisse des Allocations Familiales, les Centre d’Actions Sociales, le Service d’Adoption International, les services juridiques, les services municipaux (notamment la caisse des écoles), les Centre Médicaux Psychologiques

Le secteur privé : les ONG, les cadres des services exports, marketing, juridiques.