Institut d'ethnologie
Université de Strasbourg
Accueil
Vous êtes ici :  Ethnologie   >   Formations   >   Enseignants   >   Statutaires   >   Pierre Le Roux

Pierre Le Roux

Professeur

ContactPierre Le Roux

Faculté des Sciences Sociales
Université de Strasbourg
22 rue René Descartes
67084 Strasbourg cedex

Bâtiment Le Patio
Bureau 5319

Tél : +33 (0)3 68 85 66 14

Courriel : p.le.roux@unistra.fr

Membre du Laboratoire Sage (UMR 7363)

 

Responsabilités administratives

  • Directeur des études, Licence mention « Sciences Sociales » parcours « Ethnologie »

Séminaires de recherche

Séminaire « ethnologie et archéologies » (2017-2018)

Thème de l’année 2017-2018 : « Sociétés et êtres d'exception. Approche interdisciplinaire et de sciences participatives »

Dans toute l’histoire de l’humanité, il y eut des groupes et des individus exceptionnels, élites ou parias, admirés ou méprisés, remarquables et remarqués, doués et maîtrisant un savoir particulier ou simplement à l’écart des groupes sociaux majoritaires. Cette mise en relief ou à l’écart peut être simplement question de personnalité individuelle (adultes surdoués par exemple ; inventeurs ; architectes créateurs, mendiants, tyrans…), et peut aussi provenir du statut et de la morphologie sociale (chefs, rois et affidés dans les espaces sociaux restreints ou larges, actuels ou subactuels ; grands hommes et big men en Océanie et en Asie du Sud-Est ; ouvriers compagnons du Tour de France ; chamanes et guérisseurs…), de circonstances historiques (autres espèces humaines disparues contemporaines de Homo sapiens ; stèles gravées à la gloire des monarques du Cambodge ancien…), de circonstances religieuses et symboliques (anachorètes en Inde et en Asie du Sud-Est ; prosélytisme évangéliste par les actions de développement en Afrique…), de circonstances politiques (think tanks et experts aux États-Unis et en Europe ; création récente d’élites suivant les règles du management privé aux ordres de la hiérarchie dans la fonction publique en Europe…), de circonstances sociales, culturelles et économiques (entrepreneurs chinois en Asie du Sud-Est ; planteurs industriels de palmier à huile en Afrique…), ou bien de rapports interculturels hiérarchisés (intouchables en Inde ; captifs en Mauritanie ; forgerons en Afrique sub-saharienne ; Amérindiens dans les réserves aux États-Unis et au Canada actuels…). Le sujet est si riche qu’il ne saurait être couvert en l’espace des huit séances du séminaire, aussi faut-il considérer le thème de cette année comme une simple introduction à un ensemble complexe qu’il conviendra d’approfondir par la suite, notamment dans le cadre de futures sessions de ce séminaire.

Le séminaire, à thème annuel, comporte 24 heures, réparties en 8 séances de 3 heures au premier semestre universitaire, à raison de 3 séances mensuelles environ. Il a normalement lieu le vendredi après-midi, de 14h à 17h, aux dates indiquées dans le programme, sur le campus Esplanade de l’université de Strasbourg (salle précisée à chaque séance). Il accueille chercheurs, enseignants-chercheurs, docteurs, doctorants, étudiants de niveau master (toutes disciplines) et il est ouvert aux étudiants de licence et au public cultivé dans la limite des places disponibles.

Innovation pédagogique : reprenant le principe adopté en 2016, le séminaire accueille à chacune de ses huit séances un intervenant « senior », chercheur ou enseignant-chercheur, suivi d’un intervenant « junior », chercheur hors-statut, doctorant ou étudiant prometteur diplômé d’un master, afin de permettre à de jeunes chercheurs de se lancer dans la discussion académique en présentant leurs premiers travaux à l’aune critique de leurs aînés.

Deuxième innovation pédagogique : reprenant le principe adopté dès 2015 et reconduit en 2016, des étudiants volontaires en début d’année universitaire, à raison d’un étudiant par niveau (licence sciences sociales 2e année, licence sciences sociales parcours ethnologie 3e année, master ethnologie 1re année, master ethnologie 2e année) suivent la totalité des séances du séminaire et en présentent publiquement la synthèse critique dans les mêmes conditions que les conférenciers invités lors des séances habituelles. Cette formule plaît aux étudiants qui l’ont expérimentée en 2015 et 2016 tant en ce qui concerne les intervenants que les auditeurs, car il s’agit d’un exercice en conditions réelles de prise de parole académique en public, et donc une excellente initiation à la recherche.

 

Coordinateurs

Pierre Le Roux, professeur d’ethnologie, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, laboratoire SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe, UMR 7363 CNRS & Unistra), (Strasbourg)

Roger Somé, professeur d’ethnologie, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, laboratoire DynamE (Dynamiques européennes, UMR 7367 CNRS & Unistra), (Strasbourg)

 

Comité d’organisation

Pierre Le Roux, professeur d’ethnologie, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, laboratoire SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe, UMR 7363 CNRS & Unistra), (Strasbourg)

Bernard Moizo, socio-anthropologue, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement, directeur du GRED (Gouvernance, Risque, Environnement, Développement, UMR IRD & Université Paul Valéry-Montpellier 3), (Montpellier).

Roger Somé, professeur d’ethnologie, Institut d’ethnologie, université de Strasbourg, laboratoire DynamE (Dynamiques européennes, UMR 7367 CNRS & Unistra), (Strasbourg)

Valéry Zeitoun, paléoanthropologue, directeur de recherche au CNRS, membre du Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (CR2P, UMR 7207 CNRS & Muséum national d’Histoire naturelle, Université Paris 6, Sorbonne universités, Université Pierre et Marie Curie), (Paris).

 

Programme du séminaire

Parcours

Pierre LE ROUX, spécialiste de l’Asie du Sud-Est, aire sur laquelle il effectue des recherches depuis 1985, a soutenu sa thèse à l’École des Hautes Études en Sciences sociales de Paris (mention très honorable avec félicitations du jury) sous la direction de Georges Condominas. Cette thèse, L’Éléphant Blanc aux Défenses Noires. Mythes et identités chez les Jawi (Malais de Patani, Thaïlande du Sud), est une approche monographique et holiste de la société jawi. Majoritaires dans le sud-est de la Thaïlande péninsulaire, de culture et d’origine malaises, les Jawi sont musulmans. Pierre Le Roux a vécu parmi eux près de quinze ans, en zone de guérilla. Il leur a consacré de nombreux articles scientifiques, rapports et ouvrages, plusieurs films documentaires ainsi que de nombreuses conférences en France et dans le monde. Il a soutenu le 21 novembre 2012 avec succès au sein de l’EHESS une Habilitation à Diriger des Recherches : Du Konkouré au Mékong. Itinéraire de recherche, sous la direction de Philippe Descola, professeur au Collège de France et directeur du Laboratoire d’Anthropologie Sociale. Le mémoire principal de cette habilitation intitulé Bois de rose. Prostitution et trafic de femmes et d’enfants en Asie du Sud-Est, outre qu’il propose un état des lieux du trafic humain et de la prostitution de masse, met à jour les facteurs historiques et culturels qui facilitent et expliquent la taille effrayante de ce trafic et son augmentation croissante, exponentiellement, depuis quelques décennies dans cette aire, en s’intéressant particulièrement, dans une approche diachronique et comparative et dans une dimension spatiale élargie, aux règles d’alliance, de filiation, d’ancestralisation, aux prestations matrimoniales et au prix du sang, à l’esclavage externe et interne, à la sexualité, à la notion de sacrifice, notamment dans le système symbolique, à la séniorité sociale et son pendant la juniorité sociale, à la préséance, au pouvoir despotique et aux dépenses ostentatoires, c’est-à-dire de prestige.

Les recherches de Pierre Le Roux sur les Jawi puis sur l’ensemble de l’Asie du Sud-Est relèvent de plusieurs approches : l’ethnoscience, l’anthropologie sociale, l’ethnographie des techniques et la technologie, l’ethnohistoire, l’ethnolinguistique et la tradition orale. La question de l’identité, ethnique ou culturelle, celles du nomadisme, des croyances, des mythes notamment étiologiques et des rites, celles du syncrétisme, de la cosmogonie souvent liée aux savoirs et pratiques thérapeutiques, chamaniques notamment, des ethnonymes (exonymes et endonymes), de l’oralité, l’étude de la phonologie, la question de l’écriture ou de la transcription d’une langue, celles de l’alimentation, de la pharmacopée et des savoirs liés à la santé, les techniques, incluant les systèmes métrologiques, la technologie symbolique ou rituelle, par exemple sur le feu et la forge, l’architecture et l’architecture navale, et les aspects environnementaux, notamment botaniques et zoologiques, y compris crypto-zoologiques, les questions de préséance et de pouvoir politique, de stratégie et d’organisation militaire et sociale, sont au cœur de ses recherches depuis 1985. Son expérience professionnelle couvre plusieurs pays (Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Malaisie, Indonésie), relève autant de la recherche fondamentale et de l’ethnologie classique, concernant autant les espaces sociaux restreints (chasseurs-cueilleurs nomades marin ou forestiers), les espaces sociaux médians (riziculteurs, agriculteurs) que les espaces sociaux larges (populations majoritaires souvent citadines), que de la recherche appliquée à l’agronomie tropicale, au secteur humanitaire (ONG, agences inter-gouvernementales et des Nations unies, fondations privées) ou à l’entreprise, notamment dans le tourisme dit culturel et l’hôtellerie. En 2003, il a été collaborateur de Prep’Asia, institut français privé de formation sur l’Asie du Sud-Est et l’Extrême-Orient des cadres dirigeants de grandes entreprises internationales. D’août à décembre 1999, au Laos (Houessai, Luang Phrabang, Pakbeng, Vientiane) il a formé des guides locaux dans l’éco-tourisme culturel pour la filiale laotienne d’une multinationale d’hôtellerie de luxe. D’août 2000 à janvier 2001, il a été responsable de la création de tours maritimes de découverte culturelle inédits dans les baies de Phang Nga, Krabi et Ao Loek et Phuket, en Thaïlande du Sud, chargé de la formation de guides locaux à propos d’archéologie, sites naturels, grottes à nids d’hirondelles, sites pariétaux, mangrove, l’histoire et l’ethnologie régionales, flore et faune locales, pour le compte d’une entreprise américano-suisse d’hôtellerie de haut standing. En 1989, il a été conseiller technique et interprète d’une grande entreprise chinoise de Hat Yai (Thaïlande) d’une entreprise chinoise de Hong-Kong (Royaume-Uni) et de deux entreprises de Taiwan dans le domaine des pêches industrielles, de la pâte à papier, du caoutchouc naturel et de l’hôtellerie de luxe à Saigon et dans la province de Kiên Giang, sud du Vietnam. De 1997 à 1999, il a été concepteur et conseiller scientifique d’un projet de développement d’un centre d’information sur la flore d’Asie du Sud-Est (création d’une Database et d’un site Internet) pour une entreprise française de consulting spécialisée dans la gestion de projets et consortiums stratégiques dans le champ des télécommunications et systèmes d’information, le Thai Royal Botanical Garden “Queen Sirikit” (Chiang Mai), et le Muséum national d’Histoire naturelle. Un cédérom de démonstration a été présenté avec succès à la reine Sirikit et au directeur du Muséum national d’Histoire naturelle. En 1998, il a été mené et coordonné une expertise collective pour la Fondation Alimentarium (Vevey, Suisse) sur les agents de fermentation en Asie du Sud-Est en vue d’une exposition internationale inaugurée le 25 mars 1999.

Il a collaboré ponctuellement à des recherches et des chantiers de fouille archéologiques (classiques ou préhistoriques) en France et en Asie du Sud-Est et a été chargé, en 2008-2009, comme assistant de conservation du patrimoine, de l’expertise d’une collection muséographique inédite portant sur l’Indo-Chine, l’Inde et l’Extrême-Orient, au musée des Beaux-arts et de la dentelle d’Alençon pour inventaire en vue d’une exposition à laquelle il a apporté son conseil à l’issue de la découverte par ses soins de nombreuses pièces uniques. Depuis plusieurs décennies, il s’intéresse en outre aux populations proto-indochinoises d’Asie du Sud-Est, notamment celles du Cambodge, du Laos et du Vietnam, publiant régulièrement ouvrages et articles de synthèse et éditant ou rééditant les travaux d’ethnographes réputés ou méconnus concernant ces populations mais demeurées inédites ou devenues introuvables.

Depuis 2004, il porte aussi son attention et ses travaux, dans une approche qui combine l’anthropologie, la sociologie et l’histoire sur l’esclavage, la traite humaine, la prostitution, les migrations et les drogues illicites en Asie du Sud-Est. En 2004, il a créé au sein d’une ONG franco-cambodgienne avec l’appui de la fondation espagnole ANESVAD, du CNRS, de l’IRASEC (Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, CNRS, ministère des Affaires étrangères, Bangkok) et du Laboratoire d’Anthropologie Sociale (CNRS, Collège de France, EHESS), la première unité de recherche scientifique dédiée à l’étude du trafic humain et de l’esclavage en Asie du Sud-Est ; unité qu’il a dirigée pendant deux ans avant de finalement quitter l’ONG en raison d’un désaccord avec sa direction sur l’utilisation des fonds reçus et la politique générale de recherche concernant la compréhension et la lutte contre le trafic des êtres humains, poursuivant deux années encore ses recherches sur l’ensemble du sud-est asiatique, basé au Cambodge, comme allocataire de recherche de l’IRASEC. De novembre 2004 à septembre 2005, il a supervisé scientifiquement la recherche d’une étudiante laotienne sur la prostitution au Laos pour l’Institut universitaire du développement de l’université de Genève (Suisse) présentée avec succès pour le Diplôme de formation continue de l’IUED en mars 2005. En 2006, il a lancé le projet d’un observatoire international sur ces thèmes auprès de la communauté internationale, encouragé par des agences des Nations Unies et diverses institutions et personnalités. De 2005 à 2007, il a participé au tournage et à la réalisation d’un film documentaire (produit en 2007, version 52 mn, version 90 mn) de Pedro Barbarillo et Carlos Ayuso, Mariposas del Mekong. Una historia real entre la esclavitud y la libertad (version anglaise : Mekong Butterflies. A True Story about Slavery and Freedom) : “Les Papillons du Mékong. Une histoire vraie sur l’esclavage et la liberté”. Enquête sur le trafic des femmes à but d’exploitation sexuelle en Asie du Sud-Est : Cambodge, Thaïlande et Malaisie, en caméra cachée. Graphic Production à Palma de Mallorca en co-production avec la Fondation ANESVAD à Bilbao. Diffusion dans l’émission 60 mn (TV3-Barcelone, pour la version catalane, et sur TV4-Madrid pour la version castillane en avril 2007 et diffusion internationale sur TVE (en castillan et en anglais) en mai 2007. Le film a été présenté en mars au festival cinématographique One World-Human Rights Prague 2007 en République tchèque, puis au Festival de Malaga (Espagne). Une projection spéciale du film Mekong Butterflies a eu également le 3 avril 2011 à l’Institut français de Madrid, avec l’association Toutes à l’école (branche espagnole) et le groupe de presse Marie-Claire. À l’occasion de la projection de ce film, il a donné des cycles de conférences sur l’esclavage et la traite humaine en en Asie du Sud-Est comme expert invité de mars à juin 2007 en Espagne (Bilbao, Valence, Madrid, Las Palmas, Cordoue, Barcelone) et en avril-mai 2008 aux États-Unis dans plusieurs grandes universités de la côte est : Washington University, Columbia (New York), Yale (New Haven), Harvard (Cambridge), Northwestern (Chicago), State University of New York (Buffalo). Du 13 au 15 février 2008, il a été convié comme expert à Vienne (Autriche) à la première initiative mondiale des Nations Unies de lutte contre le trafic humain The Vienna Forum - United Nations Global Initiative to Fight Human Trafficking, organisé par l’United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC).

Entre autres lauréat d’une bourse de recherche de la Fondation Singer-Polignac, d’un prix spécial de la Fondation du maréchal Leclerc de Hauteclocque, d’une bourse de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation, d’une bourse de recherche de la Fondation Ushuaia-Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, d’une bourse de recherche de la Fondation Fyssen, de bourses Lavoisier du ministère des Affaires étrangères, d’une bourse Tiers Monde du ministère de la Jeunesse et des Sports, d’une bourse de recherche du Rotary International, d’une bourse « Jeune chercheur » de l’EHESS, d’une allocation de recherche de la Société de Géographie de France, d’une bourse de recherche de l’école française d’Extrême-Orient, d’une allocation de recherche de l’IRASEC, il a également reçu le Prix Dufrenoy de l’Académie d’Agriculture de France.

Depuis 1985, il a participé aux travaux de plusieurs laboratoires du CNRS comme le CeDRASEMI (vacataire du CNRS et de l’EHESS dans le cadre de la revue ASEMI), l’unité de recherche « Geste et Image » (Anthropologie de la gestuelle et ethnogestique, UPR 35 Paris), l’unité de recherche ECASE (Ethnologie comparative de l’Asie du Sud-Est, UPR 298 Paris), un groupe de recherche de l’ORSTOM sur le nomadisme puis un autre sur les Proto-Indochinois, l’unité mixte de recherche IRSEA (Institut de Recherche sur le Sud-Est Asiatique, UMR 6571, CNRS & Université de Provence, Aix-en-Provence puis Marseille), et l’IRASEC. Il y a notamment proposé et dirigé plusieurs opérations de recherche collectives interdisciplinaires sur les thèmes du rôle et des représentations de la mer en Asie du Sud-Est, de la production technique et de la symbolique du sel et des saumures en Asie du Sud-Est, des poids, mesures, systèmes métrologiques, comput du temps et monnaies en Asie du Sud-Est, des aspects esthétiques et symboliques des oiseaux en Asie du Sud-Est (symbolisme animal, cosmogonie et rites funéraires), de la prostitution et du trafic humain en Asie du Sud-Est. De 1988 à 1989, il a été chef de projet en ethno-agronomie et socio-économie pour le compte de l’Institut de recherche sur le Caoutchouc (IRCA, département du CIRAD), le CNRS et l’EHESS, le ministère de l’Agriculture et, côté thaïlandais, l’université thaïlandaise Prince of Songkla pour une enquête sur l’hévéaculture villageoise en Thaïlande du Sud. De 1993 à 1994 il a été chargé d’enquête sur les systèmes agro-forestiers dans le sud de la Thaïlande dans le cadre de l’Action thématique programmée « L’arbre dans les systèmes de culture sédentaires dans les régions chaudes et humides » du ministère de la Recherche et de la Technologie (département “Sciences pour le Développement”). En 1991, il a proposé le programme scientifique et codirigé un projet de recherche interdisciplinaire portant sur la Thaïlande du Sud incluant un projet d’éco-musée, l’organisation d’expositions, la réalisation de recherches et la direction de recherches en ethnologie, agronomie, architecture, architecture navale, linguistique, la publication de travaux en français, anglais, thaï et khmer, la réalisation de films documentaires, l’aide technique à des fouilles archéologiques concertées menées par les universitaires thaïlandais, avec formation et encadrement de chercheurs thaïlandais, français et étrangers en agronomie, sociologie, linguistique, anthropologie, géographie, architecture, archéologie, avec l’aide du ministère des Affaires étrangères français (Commission des Fouilles, Département Asie du Sud-Est, Division de la Formation des Français à l’étranger, ambassade de France en Thaïlande), l’École française d’Extrême-Orient, le CNRS, le ministère de la Recherche, le ministère de l’Agriculture. Ce projet a donné lieu à l’établissement d’un accord de coopération avec le Fine Arts Department, le National Research Council of Thailand, l’université Prince de Songkla (campus de Pattani et de Hat Yai) et l’Institut des Arts et Culture de Thaïlande du Sud, côté thaïlandais, et à la signature d’un Programme International de Coopération Scientifique (PICS-CNRS) de début 1992 à fin 1996.

Il est l’auteur, coréalisateur et conseiller scientifique de plusieurs films ethnographiques télévisés. Il a également contribué au tournage et à la réalisation de films documentaires pour la télévision (Arte, Canal Plus, La Cinq…). Le 24 mars 2009 il a été intervenant invité à débattre publiquement après la projection du film de fiction de Bernard Weber (2006, 85 mn) Nos amis les Terriens en compagnie du directeur du parc animalier d’Ecouves dans l’Orne et du chef du service psychiatrique de l’hôpital d’Alençon sur le thème « Où est la frontière entre nature et culture, animalité et humanité ? » en ouverture de la 15e édition du Festival Ciné-Environnement, au Grand Rex de Sée (Orne), du 24- au 27 mars. Il a été invité à un débat public le 27 mai 2011 comme conférencier au Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes à l’occasion du « Mois de l’Oiseau pour l’Homme », en compagnie de Dalila Bovet (éthologue, de René-Jean Monneret (ornithologue) et du réalisateur Luc Jacquet (La marche de l’empereur, Le renard et l’enfant, Nicostratos). Il a participé le 23 février 2016 à la 4e Reprise du Palmarès du 34e Festival international Jean Rouch (cinéma ethnographique) à Strasbourg : plusieurs documentaires ethnographiques sélectionnés pour l'édition 2015 du Festival Jean Rouch ont été projetés dans le cadre d'une soirée animée par Barberine Feinberg et Laurent Pellé, membres du comité de programmation du Festival, en partenariat avec le Comité du film ethnographique, le Festival international Jean Rouch, le Cinéma Star et l'Association des étudiants et amis de l'Institut d'ethnologie de l'université de Strasbourg. Membre du Réseau Asie Pacifique (réseau des chercheurs et experts francophones sur l’Asie et le Pacifique, www.reseau-asie.com), unité propre de service 2999 (CNRS) depuis sa création en 2001, il est également membre depuis 2011 du réseau d’experts du GITPA (Groupe International de Travail pour les Peuples Autochtones, gitpa.org ; traduction du compte-rendu annuel en 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, sur la situation des minorités en Thaïlande pour Le GITPA, Membre institutionnel de l'International Work Group for Indigenous Affairs (IWGIA). Il a contribué à la création et pendant plusieurs années à la direction de la rédaction de deux revues spécialisées sur l’Asie du Sud-Est : Aséanie (Bangkok, 1997) et Moussons (Marseille, 1999). Il a créé et dirigé plusieurs collections d’ouvrages scientifiques, en Thaïlande d’abord, les collections « Grand Sud » puis « Ombres d’Orient » au sein de l’université Prince de Songkla, avec le soutien du CNRS et de l’ambassade de France, puis en France. Il dirige actuellement la collection « Nature humaine » aux éditions SevenOrients (Paris), et, aux éditions Connaissances et Savoirs (Paris), en collaboration avec Bernard Sellato, la collection « Sources d’Asie » et avec Roger Somé la collection « L’Exote – Carnets d’ethnologie ».

Axes de recherche

Dans le cadre du laboratoire mixte SAGE (Société, Acteurs, Gouvernement en Europe, UMR 7363 CNRS & université de Strasbourg), en 2012, il a créé et codirigé jusqu’en décembre 2013 avec Salomé Deboos un séminaire de recherche mensuel (cycle de 9 conférences) « Ce qu’ils se disent, à qui et comment. Approche panchronique et interdisciplinaire » avec l’aide de l’Institut d’ethnologie. Toujours dans le cadre du SAGE et de l’Institut d’ethnologie, avec Christian Jeunesse, professeur d’archéologie préhistorique à l’université de Strasbourg, la Faculté des sciences historiques de cette même université, le laboratoire Archimède, et l’Institut universitaire de France, en 2014 il a créé un séminaire doctoral interdisciplinaire, le « Séminaire ethnologie et préhistoire ». Le thème de la première année en a été : « Des animaux pour les dieux, les morts, les ancêtres : la pratique du sacrifice animal – approche ethnologique et archéologique ». La deuxième année, avec pour thème « Le sauvage et le domestique. Approches archéologique, anthropologique, ethnozoologique et archéozoologique », a bénéficié de la participation de Philippe Descola, professeur au Collège de France, qui a délocalisé pour l’occasion à l’Institut d’ethnologie de Strasbourg son propre cours du Collège de France dédié à l’anthropologie de la Nature. Le séminaire d’ethnologie et de préhistoire a été renommé « Séminaire ethnologie et archéologies » en 2016, et est désormais dirigé par Pierre Le Roux, Bernard Moizo (socio-anthropologue, Institut de recherche pour le Développement), Roger Somé (professeur d’ethnologie à l’université de Strasbourg, laboratoire DynamE) et Valéry Zeitoun (anthropo-paléotonlogue, CNRS), organisé avec l’appui du CNRS, de l’IRD et du GRED, et de l’université de Montpellier 3. Pierre Le Roux a également co-organisé deux tables rondes en 2014 et 2015 et codirigé avec des archéologues un ouvrage publié en 2016 à Oxford Press sur le mégalithisme passé et vivant dans le monde. En 2014, il a obtenu un financement Idex-CNRS « projets exploratoires » (présenté avec Christian Jeunesse et Bernard Sellato, directeur de recherche CNRS), qui a permis la réalisation d’une mission de reconnaissance conjointe en Indonésie en été 2015, à Sumba, Bornéo et Sulwaesi, pour permettre la poursuite de recherches ethnoarchéologiques et archéozoologiques ultérieures centrées sur la notion de sacrifice animal (buffle et porc domestique). Plus récemment, au sein de l’Axe 2 du SAGE – « Environnement, santé, sciences et société » (Responsables : Christian Bonah & Marie-Pierre Camproux-Duffrene), il a codirigé un ouvrage collectif, publié en 2017, proposant un état des lieux des relations entre l’homme et l’ours dans le monde, dans une approche diachronique et interdisciplinaire.

Présentation de l’axe 2 du SAGE : L’Axe 2  analyse les transformations contemporaines des savoirs, des perceptions et des pratiques, et l’adaptation des normes dans les domaines sanitaires et environnementaux, en mobilisant les études sociales des sciences, le droit, l’histoire, la science politique, la sociologie et l’ethnologie. La combinaison des champs de l’environnement et de la santé, d’une part, et des diverses disciplines représentées dans cet axe, d’autre part, permettent des mises en contexte et des études croisées propices à une analyse fine des rapports entre la société, les sciences et les techniques, entre l’Homme et la nature. La continuité thématique des travaux se conjugue ici à une attention nouvelle portée à trois orientations : la place du marché comme outil de régulation, du point de vue de la gestion et de la prévention des risques, du biopolitique au bioéconomique ; la place des sciences juridiques et sociales comme instruments de protection contre les atteintes à l’environnement et à la santé humaine et de soutien à une transition vers un socio-écosystème sobre ; la place des médias de masse au xxe siècle comme pouvoir interactif et performatif dans le champ sanitaire et environnemental. Les recherches menées au sein de cet axe nourrissent les enseignements de master du parcours « Droit de l’environnement des territoires et des risques » de la mention « Droit de l’environnement et de l’urbanisme » de la Faculté de droit ainsi que ceux du parcours « Santé, Environnement et Politique » de la mention « Science Politique » ouvrant à l’IEP en 2018. Les travaux au sein de l’axe seront déclinés en quatre thèmes :

1. Productions et pratiques des savoirs scientifiques et sociétés.

2. Responsabilités, sanctions et réparations.

3. Rapports Homme-Nature et compréhensions des socio-éco-systèmes.

4. Individu, biocapital et espaces publics audio-visuels.

Ses recherches actuelles portent sur plusieurs thèmes. Sur le plan de l’ethnologie classique, il poursuit son approche monographique des Jawi de Thaïlande du Sud et s’intéresse de près aux mutations vécues par cet espace social médian, notamment dans une perspective d’anthropologie politique et d’ethnologie de l’environnement, aux croyances et pratiques rituelles en élargissant la comparaison au-delà de la seule Thaïlande, en particulier à propos de métempsycose et de la notion de rappel des âmes. Il s’intéresse aussi, en partant de l’exemple jawi et en l’élargissant de façon comparative, aux notions d’ethnicité, d’identité ethnique et culturelle, de frontière, en ayant pour souci constant l’identification d’éléments caractéristiques sur le plan régional et ethnologique tout en cherchant des universaux et donc des invariants sur le plan anthropologique. Il continue d’autre part ses recherches documentaires sur les Proto-Indochinois au sens large, passés et contemporains, à partir des données fournies par les musées et la littérature ou par celles des recherches effectuées sur le terrain. Sur un plan plus anthropologique et sociologique, dans une démarche toujours interdisciplinaire et comparative, il prolonge ses travaux de recherche collective sur des thèmes universaux comme, par le passé la mer, les oiseaux, les poids et mesures, la prostitution, plus récemment les ursidés, et actuellement les hominidés, les singes et l’homme. Le 14 mars 2013, il a été invité à donner une conférence à Paris, « Ager ou sylva ? Les jardins surnaturels chez les Jawi de Thaïlande du Sud », dans le cadre du cours de Philippe Descola au Collège de France, séminaire « Approches anthropologiques du Paysage », chaire « Anthropologie de la Nature” » (Laboratoire d’Anthropologie Sociale). Il poursuit également sa collaboration avec archéologues, préhistoriens et paléontologues notamment au sein du séminaire ethnologie et archéologies qu’il anime et coordonne depuis 2014. Dans une approche relevant autant de l’ethnologie, de l’anthropologie, de l’histoire, de la sociologie que de la psychologie, avec l’appui d’experts dans les disciplines concernées, il prolonge enfin, les agrandissant spatialement, ses recherches les plus récentes portant sur l’esclavage, la traite humaine, la prostitution de masse, les migrations illégales, les drogues illicites, la juniorité sociale, la séniorité, le népotisme et la notion de sacrifice en Asie du Sud-Est. Il achève actuellement la mise en forme à fin de publication de plusieurs ouvrages personnels portant sur les Jawi, d’un ouvrage sur le trafic humain en Asie du Sud-Est, d’un ouvrage portant sur l’approche ethno-scientifique, et il prépare la coordination de plusieurs ouvrages collectifs, la réédition de plusieurs classiques oubliés et la publication de plusieurs autres ouvrages d’autres auteurs restés inédits. En novembre 2016, suite à la disparition dramatique d’un couple d’étudiants en décembre 2015, se concertant avec les parents des deux jeunes disparus qui ont généreusement doté le fonds initial, il a créé avec eux et avec l’aide du Fonds culturel arts et ouvrages, la bourse doctorale en ethnologie « Louise Beyrand et Olivier Toussaint » dotée d’un comité d’honneur prestigieux, et il coordonne depuis lors le comité de sélection de cette bourse décernée annuellement.

Publications

Sélection de travaux

Ouvrages

2007

Alexandre Yersin. Un passe-muraille (1863-1943). Vainqueur de la peste et de la diphtérie, explorateur des hauts plateaux d’Indochine, suivi du récit d’exploration Sept mois chez les Moïs, par A. Yersin, préface de Jean-Louis Sarthou (directeur de l’Institut Pasteur du Cambodge) avec le concours de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation, Paris, Ed. Connaissances et Savoirs (“Sources d’Asie”), 120 p.

2005

Histoires des Jawi. Un peuple de Thaïlande, avec des dessins originaux de Peggy Adams, Arles, Actes Sud Junior (coll. “Contes et mythes de la Terre” dirigée par Claire Merleau-Ponty), 61 p. Traduit en portugais (brésilien) en 2007 et en espagnol en 2010. Prix littéraire Gayan Lecture (catégorie 3) 2007.

1991

The Golden Forests. Report of an anthropological, socio-economic and technical survey of rubber plantations in Southern Thailand, Part 1, General report (152 p.), Part 2 & 3, Results of the technical survey (537 p.), Pattani/ Paris, Prince of Songkla University/ IRCA (689 p.) (avec Noparat Bamroongrusa et al.).

Direction d’ouvrages collectifs

2017

Karen Hoffmann-Schickel, Pierre Le Roux, Éric Navet (sous la dir. de) : Sous la peau de l’ours. L’humanité et les ursidés : approche interdisciplinaire, préface de Raymond Pujol (professeur émérite au Muséum national d’Histoire naturelle, fondateur des études d’ethnozoologie en France avec Roland Portères et André-Georges Haudricourt), Paris, Éditions Connaissances et Savoirs (“Sources d'Asie” dirigée par P. Le Roux et B. Sellato), 693 p., cartes, dessins, photos.

2016

Christian Jeunesse, Pierre Le Roux, Bruno Boulestin (sous la dir. de) : Mégalithismes vivants et passés : approches croisées/Living and Past Megalithisms: Interwoven Approaches, Oxford (England), Archaeopress Publishing Ltd, x + 294 p., 63 pl. coul.

2010

(Pierre Le Roux, Jean Baffie, Gilles Beullier, sous la dir. de), The Trade in Human Beings for Sex in Southeast Asia. A General Statement of Prostitution and Trafficked Women and Children, préface de Marco Scarpati, postface de Thomas Steinfatt (publié avec le concours de la Fondation philanthropique espagnole ANESVAD, Bilbao), Bangkok, White Lotus Press/Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine, 512 p.

2006

(Pierre Le Roux & Bernard Sellato, sous la dir. de), Les Messagers divins. Aspects esthétiques et symboliques des oiseaux en Asie du Sud-Est/Divine Messengers. Bird Symbolism and Aesthetics in Southeast Asia, préface de Jean Larivière (vice-président de la Section française de l’Union mondiale pour la Nature), avant-propos de Bernard Sellato, introduction de Pierre Le Roux, (publié avec le concours de la Fondation Singer-Polignac et de la Maison Asie Pacifique), Paris/Bangkok, SevenOrients/Connaissances & Savoirs/IRASEC, 862 p.

2004-2008

(Pierre Le Roux, Bernard Sellato et al., sous la dir. de), Poids et mesures en Asie du Sud-Est. Systèmes métrologiques et sociétés/Weights and Measures in Southeast Asia. Metrological Systems and Societies, préface d’Alain Testart, introduction de Pierre Le Roux (publié avec le concours de la Fondation Singer-Polignac et du ministère des Affaires étrangères) ; vol. 1 : L’Asie du Sud-Est austronésienne et ses marches (484 p.) ; vol. 2 : L’Asie du Sud-Est continentale et ses marches (404 p.), Paris/Marseille, École française d’Extrême-Orient/CNRS (“Études thématiques”,13), 2 vol., 868 p.

1993

(Pierre Le Roux & Jacques Ivanoff, sous la dir. de) Le Sel de la vie en Asie du Sud-Est, introduction de Pierre Le Roux (publié avec le concours du CNRS et du ministère des Affaires étrangères), Pattani, Prince of Songkla University (“Grand Sud”, 4), 438 p.

1991

(Pierre Le Roux & Jacques Ivanoff, sous la dir. de), Identités Sud. Regard sur trois minorités de Thaïlande, Pattani, Prince of Songkla University & CNRS (ECASE), (publié avec le concours de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation), 100 p.

1990

(Pierre Le Roux & Jacques Ivanoff, sous la dir. de), Rôles et représentations de la mer, introduction de Georges Condominas (n.s. ASEMI [EHESS-CNRS, xiv (3-4), 1983]), Paris, École des Hautes Études en Sciences Sociales (publié avec le concours de la Société d’études et recherches interdisciplinaires sur l’Asie), 273 p.

1990

(Pierre Le Roux, Pathavuth Jewtragoon, Noparat Bamroongrugsa et al., eds), Proceedings of the Franco-Thai Workshop on Natural Rubber “Tapping Practices on Smallholdings” (21-24 November 1989, Hat Yai-Pattani, Thailand), Opening Address by Thanongchit Wongsiri, Director General of The Department of Agriculture, Thailand ; Opening Address by Bernard Lelarge, representative of the French Embassy in Thailand ; Closing Address by Henri de Livonnière, Head of Technology Division IRCA (CIRAD), Songkhla, Songkhla Rubber Research Centre, Prince of Songkla University (Faculty of Sciences and Technology, Pattani Campus), Institut de Recherche sur le Caoutchouc (CIRAD, Cultures pérennes), CNRS & École des Hautes études en sciences sociales, 168 p.

Catalogue d’exposition

2009

Contribution principale au catalogue dirigé par Aude Pessey-Lux et Maité Vanmarque : Le Cambodge d’Adhémard Leclère (1853-1917) et le trésor indochinois d’Alençon, Verrières, Ed. de l’Etrave, photos, 164 p.

1999

“Bières traditionnelles d’Asie du Sud-Est”, p. 50-61 in Nicole Stäuble Tercier et Isabelle Raboud-Schüle (sous la dir. de) : Catalogue de l’exposition Ferments en folie”, Vevey (Suisse), Fondation Alimentarium.

Actes de colloque

1991

Pierre Le Roux, Jean-Baptiste Fournier et al. (sous la dir. de) : Les Réfugiés d’Asie du Sud-Est et leur insertion en France. Actes du colloque. Palais du Luxembourg (3-4 février 1989), introduction de Bernard Kouchner, avant-propos de Pierre Le Roux (publié avec le concours de l’INALCO), Pattani, Prince of Songkla University & CNRS (ECASE), 162 p.

Edition scientifique d’ouvrages anciens épuisés ou inédits

2008

Pierre Le Roux et Nicolas Lainez, réédition augmentée et présentation du livre de André Baudrit), Bétail humain. La traite des femmes et des enfants en Chine et en Indochine (rapt - vente - infanticide). Suivi de onze documents sur l’esclavage (1860-1940). Textes réunis et présentés par Nicolas Lainez et Pierre Le Roux, avant-propos de Pierre Le Roux, préface de Gilles de Gantès, introduction de Nicolas Lainez (avec le concours du Consulat de France à Hochiminh-ville, du ministère des Affaires étrangères et du Dpt Langues orientales de l’Université Paris vii), Paris, Ed. Connaissances et Savoirs (“Sources d’Asie”), (1re éd. de Bétail humain par A. Baudrit : 1943, rééd. 1945), 420 p.

2000

(Première édition et présentation du rapport inédit de Georges Condominas et Claude Gaudillot), La Plaine de Vientiane (Laos 1959), Textes réunis et présentés par Pierre Le Roux, Paris, SevenOrients et Librairie Paul Geuthner, avant-propos de Pierre Le Roux, hommage à Claude Gaudillot et note liminaire de Georges Condominas, 310 p., 1 carte administrative h.-t. inédite de la plaine de Vientiane, cartes, photos.

1998

(Première édition en volume et présentation du livre du R.P. Émile Kemlin), Les Reungao. Rites agraires, songes et alliances. Une société proto-indochinoise du Viêt Nam au début du xxe siècle, suivi de « Au Pays Jaraï » (1909) et de « L’Immigration annamite en pays Moï » (1925). Textes réunis et présentés par Pierre Le Roux, préface de Georges Condominas, introduction de Pierre Le Roux, Paris, École française d’Extrême-Orient (“Réimpressions”, 11), (1re éd. en articles disparates : 1909-17), 328 p.

1995

(réédition et présentation du livre de René Dumont), La Culture du riz dans le Delta du Tonkin. Étude et propositions d’amélioration des techniques traditionnelles de riziculture tropicale, texte entièrement revu et corrigé par Pierre Le Roux, augmenté d’une préface de Georges Condominas et d’une biographie de l’auteur par Igor Besson (publié avec le ministère des Affaires étrangères, le CIRAD, l’Association des anciens élèves Paris-Grignon, la Fondation Albert Kahn), Pattani, Prince of Songkla University (“Grand Sud”, 6), (1re éd. 1935), 592 p., cartes h.-t., photos.

1993

(Première édition en volume et présentation du livre de Jacques de Morgan), Exploration dans la presqu’île malaise. Royaumes de Pérak et de Patani. Textes réunis et présentés par Pierre Le Roux (1re édition en articles disparates : 1886), introduction de Pierre Le Roux (publié avec le concours de la Fondation Ushuaia-Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, de la ville de Rouen, du Musée de l’Homme, du ministère des Affaires étrangères), Pattani, Prince of Songkla University (“Grand Sud”, 3), 428 p.

Contributions à des ouvrages collectifs

2017

« D’un drame à un don. Hommage à Louise Beyrand et Olivier Toussaint. Disparition dramatique d’un couple d’étudiants et création de la bourse doctorale en ethnologie “Louise Beyrand et Olivier Toussaint” »,  p. 158-161 in Steeve Gentner, Thomas Hutin et Šárka Válečková (sous la dir. de) : Les phénomènes de hiérarchisation et leurs traitements dans les sociétés anciennes et actuelles, Strasbourg, numéro spécial de la revue Archimède. Archéologie et histoire ancienne, 4, « Actualité de la recherche : « Dynamiques Humaines Anciennes » (avec Alain Beyrand)

« Avant-propos. D’éthique et d’“étique” », p. 9-14 in Karen Hoffmann-Schickel, éric Navet et Pierre Le Roux (sous la dir. de) : Sous la peau de l’ours. L’humanité et les ursidés : approche interdisciplinaire, Paris, éd. Connaissances et Savoirs (“Sources d’Asie) (avec Karen-Hoffmann-Schickel et Éric Navet).

« Introduction. L’ours, notre frère étranger : une inquiétante familiartité », p. 23-52 in Karen Hoffmann-Schickel, éric Navet et Pierre Le Roux (sous la dir. de) : Sous la peau de l’ours. L’humanité et les ursidés : approche interdisciplinaire, Paris, éd. Connaissances et Savoirs (“Sources d’Asie) (avec Karen-Hoffmann-Schickel et Éric Navet).

« L’ours à tête d’homme, l’ours à tête de chien. Helarctos malayanus chez les Jawi Patani, Thaïlande du Sud) », p. 271-300 in Karen Hoffmann-Schickel, éric Navet et Pierre Le Roux (sous la dir. de) : Sous la peau de l’ours. L’humanité et les ursidés : approche interdisciplinaire, Paris, éd. Connaissances et Savoirs (“Sources d’Asie).

« “Introduction, cartes, notes et bibliographie”, contribution à l’article de Pierre Morère “La patarafe de l’ours. Légende inédite du protecteur des villages chez les Mnong Cil du Vietnam” », p. 301-319 in Karen Hoffmann-Schickel, éric Navet et Pierre Le Roux (sous la dir. de) : Sous la peau de l’ours. L’humanité et les ursidés : approche interdisciplinaire, Paris, éd. Connaissances et Savoirs (“Sources d’Asie) (contribution au texte de Pierre Morère)

2016

« L'homme de l’alliance : Alain Testart », p. ix-x in Christian Jeunesse, Pierre Le Roux, Bruno Boulestin (sous la dir. de) : Mégalithismes vivants et passés : approches croisées/Living and Past Megalithisms: Interwoven Approaches, Oxford, Archaeopress Publishing Ltd, x + 294 p., 63 pl. couleur.

2016

« (Ethnoscience) Une définition de l'ethnoscience. Approche historique et épistémologique », p. 287-296 in Aurélie Choné, Isabelle Hajek, Philippe Hamman (sous la dir. de) : Guide des humanités environnementales, Lille, Septentrion. Presses universitaires, (“Environnement et société”), 630 p.

« (Ethnozoologie) L'ethnozoologie. Essai d'historique et de définition », p. 297-309 in in Aurélie Choné, Isabelle Hajek, Philippe Hamman (sous la dir. de) : Guide des humanités environnementales, Lille, Septentrion. Presses universitaires, (“Environnement et société”), 630 p.

2015

« L’éléphant Blanc aux Défenses Noires des Jawi de Thaïlande du Sud : mythe fondateur et mouvement messianique », p. 323-380, cartes, photos in Karen Hoffmann-Schickel et éric Navet (sous la dir. de) : Résistances culturelles et revendications territoriales des peuples autochtones. Actes de la journée d’étude de l’université de Strasbourg, Paris, éd. Connaissances et Savoirs (“Travaux de l’Institut d’ethnologie de l’Université de Strasbourg), 388 p.

2013

« Une pagode troglodyte : Wat Na Tham Khu Ha Phi Muk (province de Yala, Thaïlande du Sud) », p. 145-166, photos de Richard Manin, in Roger Somé et Aggée Célestin Lomo Myazhiom (sous la dir. de) : Territoires d'anthropologues. Mélanges pour Eric Navet, Strasbourg, numéro spécial de Histoire et Anthropologie. Revue des sciences humaines, septembre 2013, 333 p.

2012

« A Regional and Interdisciplinary Approach to Human Trafficking », p. 125-130 in Jean-François Sabouret (ed.): The Asian side of the world. Editorials on Asia and the Pacific (2002-2011), Paris, CNRS Éditions (“Études Imasie-Pacifique”), 530 p. (avec Emmanuel Dialma)

2011

« Une approche régionale et interdisciplinaire du trafic humain à but d’exploitation sexuelle en Asie du Sud-Est », p. 139-145 in Jean-François Sabouret (sous la dir. de) : L’Asie-Monde. Chroniques sur l’Asie et le Pacifique (2002-2011), Paris, CNRS Éditions (”Études Imasie-Pacifique”), 600 p. (avec Emmanuel Dialma)

« Condo, l’observateur malicieux », p. 154-158, photo, in Xuân-Xuân Pottier (sous la dir. de) : Le Fils des quatre vents : Georges Condominas, Paris, L’Harmattan (“Terrain : récits et fictions”), 262 p.

2010

« A Lethal Funnel. Prostitution and trafficking in women for sexual exploitation in Southeast Asia (Thailand, Malaysia, Singapore) », p. 111-150 in P. Le Roux et al. (eds): The Trade in Human Beings for Sex in Southeast Asia. A General Statement of Prostitution and Trafficked Women and Children (Bangkok, White Lotus/IRASEC, 512 p.

2009

« La collection indochinoise d’Adhémard Leclère au Musée des Beaux-arts et de la Dentelle d’Alençon”, p. 9-16 in Aude Pessey-Lux et Maïté Vanmarque (sous la dir. de) : Le Cambodge d’Adhémard Leclère (1853-1917) et le trésor indochinois d’Alençon, Verrières, éd. de l’étrave, photos, 164 p. (avec Aude Pessey-Lux)

« Les Proto-Indochinois », p. 55-65 in Aude Pessey-Lux et Maïté Vanmarque (sous la dir. de) : Le Cambodge d’Adhémard Leclère (1853-1917) et le trésor indochinois d’Alençon, Verrières, éd. de l’étrave, photos, 164 p.

« Le Trésor indochinois d’Alençon (notices des 26 œuvres et des 10 dessins présentés) », p. 105-147 in Aude Pessey-Lux et Maïté Vanmarque (sous la dir. de) : Le Cambodge d’Adhémard Leclère (1853-1917) et le trésor indochinois d’Alençon, Verrières, éd. de l’étrave, photos, 164 p.

2008

« Esclavage et colonisation. Quelques considérations sur le bétail humain en Asie du Sud-Est », p. 11-52 in André Baudrit, Nicolas Lainez et Pierre Le Roux, Bétail humain. La traite des femmes et des enfants en Chine et en Indochine (rapt - vente - infanticide). Suivi de onze documents sur l’esclavage (1860-1940), Paris, Éd. Connaissances et Savoirs (“Sources d’Asie”), 420 p.

2007

« The Chinese Diaspora and Prostitution at the Thai-Malay frontier (Hat Yai, Sadao-Dannok, Betong and Sungai Kolok) », p. 91-114 in Arnaud Leveau (ed.) : Investigating the Grey Areas of the Chinese Communities in Southeast Asia, Bangkok, IRASEC ("Occasional paper", n. 1), 168 p. (avec Emmanuel Dialma)

« La cadette sacrifiée. Criminalité organisée en Asie du Sud-Est », p. 177-204 in Ph. Bessoles (sous la dir. de) : Criminalité et récidive. Evaluation. Clinique. Thérapeutique. Interculturel, Grenoble, Presses de l’Université de Grenoble, 276 p.

2006

« La femme et l’oiseau : introduction générale. Approche esthétique et symbolique des oiseaux en Asie du Sud-Est », p. 25-116 in P. Le Roux et B. Sellato (sous la dir. de) : Les Messagers divins, 862 p.

« Une apodie mythique : les enfants de l’oiseau de paradis chez les Jawi de Thaïlande », p. 717-761 in P. Le Roux et B. Sellato (sous la dir. de) : Les Messagers divins, 862 p.

2004

« De l’hétéroclite à la norme. Métrologie historique et ethnométrologie à propos d’Asie du Sud-Est (introduction) », p. 21-73, in P. Le Roux et al. (sous la dir. de) : Poids et mesures en Asie du Sud-Est. Systèmes métrologiques et sociétés, vol. 1 : L’Asie du Sud-Est austronésienne et ses marches, Paris/Marseille, EFEO/IRSEA, 484 p.

“Mesures et démesure chez les Jawi (Thaïlande)”, p. 133-183 in P. Le Roux et al. (sous la dir. de) : Poids et mesures en Asie du Sud-Est. Systèmes métrologiques et sociétés, vol. 1 : L’Asie du Sud-Est austronésienne et ses marches, Paris/Marseille, EFEO/IRSEA, 484 p.

2002

“‘Nombril de la Mer’, dragons et éléphants… (Patani, Thaïlande)”, in Aliette Geistdoerfer et al. (sous la dir. de) : Imagi-Mer. Créations fantastiques, créations mythiques, Paris, Anthropologie maritime (“Kétos”), p. 331-342.

2000

“Viens chiquer le bétel ! Substances dopantes chez les Jawi (Patani, Thaïlande)”, p. 65-86 in Annie Hubert et Philippe Le Failler (sous la dir. de) : Opiums. Les plantes du plaisir et de la convivialité en Asie, Paris, L’Harmattan, 446 p.

1998

“Adaptation des comportements alimentaires chez les Jawi (Patani, Thaïlande)” in M. Garrigues-Cresswell et M. Martin (eds) : “Dynamique des pratiques alimentaires”, Paris, EHESS, Technique et cultures, 31-32, p. 321-330.

“L’ethnologue Emile Kemlin”, p. 13-64 in E. Kemlin, Les Reungao. Rites agraires, songes et alliances. Une société proto-indochinoise du Vietnam au début du xxe siècle, Paris, EFEO, 328 p.

1993

“Le sel, thème anthropologique”, p. 5-29 in P. Le Roux et J. Ivanoff (sous la dir. de) : Le Sel de la vie en Asie du Sud-Est, Pattani, Prince of Songkla University, 438 p.

“La Dame de l’Eau Salée des Jawi mangeurs de budu (Thaïlande du Sud)”, p. 321-356 in P. Le Roux et J. Ivanoff (sous la dir. de) : Le Sel de la vie en Asie du Sud-Est, Pattani, Prince of Songkla University, 438 p.

“Un archéologue passe-muraille : Jacques de Morgan”, p. III-XIX in Jacques de Morgan : Exploration dans la presqu’île malaise. Royaumes de Pérak et de Patani, Patani, Prince of Songkla University, 428 p.

Articles

2015

« “Masser les veines, nourrir la force”. Note d’ethnogestique sur une séance de massage traditionnel à Kelupè, village jawi de Thaïlande du Sud », p. 196-225, 2 cartes, 24 photos, L’Autre Voie (revue en ligne), n. 11, mai, www.croiseedesroutes.com.

2014

« La mode européenne à l'origine de l'apodie du mythique oiseau de paradis chez les Jawi de Thaïlande et les Malais péninsulaires ? », Ethnozootechnie (Muséum national d'Histoire Naturelle, Paris), n. 96, p. 69-78.

« L’inlassable chercheur de lois. Hommage à Alain Testart (1945-2013) », Études rurales, 193, « Souffrances paysannes », p. 9-12.

« Note critique : Bourdier Frédéric, 2009, Ethnographie des populations indigènes du Nord-Est cambodgien. La montagne aux pierres précieuses (Ratanakiri) », Anthropologie et Sociétés (université Laval, Québec, Canada), 38 (2), p. 285-294.

2011

“Les ‘boutiques’. Regard sur quelques bourgades du sud de la Thaïlande”, Moussons, 18 (2), “Les villes de Thaïlande” (n. s. dirigé par Jean Baffie et Louise Pichard), p. 77-96, 27 photos.

2002

“Des hommes aux dieux. Boissons fermentées, rituelles et festives d’Asie du Sud-Est et au-delà”, Journal of the Siam Society (Bangkok), 90 (1-2), photos, p. 161-178.

In Memoriam. Albert Marie Maurice”, Moussons, 6, p. 133-139 (avec Bernard Pot).

2001

“Jacques Dournes, son œuvre. Une nouvelle bibliographie”, Moussons, 3, p. 113-127 (avec Laurent Dartigues).

“Les mandarins français. L’épopée de l’évêque d’Adran et de ses compagnons au service de Gia-Long, empereur du Vietnam ou la première coopération franco-vietnamienne”, Péninsule, 42, p. 3-28.

“Présentation de la rééd. de ‘Au pays mnong. Les Biats du Haut-Chlong’ de Jean-Marie Boucher de Crèvecœur (Revue des Troupes coloniales, 242, 1938, p. 320-334), Aséanie, 7, p. 193-206)”, Aséanie, 7, p. 185-191.

2000

“‘Ce-bois-au-dessus’. Porte-berceau, exorciste et marqueur identitaire. Un exemple de technologie symbolique chez les Jawi à propos d’architecture traditionnelle (Thaïlande)”, Aséanie. Sciences humaines en Asie du Sud-Est (Bangkok), 5, p. 95-120.

“Un homme tranquille : avant-propos à l’article de Jean Deuve, ‘1947. Remontée du Mékong de Vientiane à Luang Prabang’”, Moussons, 2, p. 99-101 et p. 110-111.

1998

“To be or not to be. The cultural identity of the Jawi (Thailand)”, Asian Foklore Studies (Nagoya), LVII (2), p. 223-255.

“Coudée magique, eau lustrale et bâton enchanté. Rites et croyances dans la construction de l’habitat traditionnel chez les Jawi de Thaïlande”, The Journal of the Siam Society (Bangkok), 86 (1-2), p. 63-87, photos.

Elephas minutus (sic). Eléphants nains et éléphants-minuscules : la légende jawi du Gajoh Mino à propos d’un canular récent en Thaïlande”, Acta Geographica, 1998/II, n°114, p. 95-105.

“Littératures, oralité et survivances culturelles chez les Jawi (Malais de Patani, Thaïlande du Sud)”, Péninsule, 36, p. 7-29.

Bedé kaba’ ou les derniers canons de Patani. Une coutume commémorative des Jawi (Malais de Thaïlande du Sud)”, Bulletin de l’Ecole française d’Extrême-Orient, 85, p. 125-162.

“A propos des ‘Funérailles chez les Thay du Vietnam’ du père Antoine Bourlet (Missions Etrangères de Paris). Suggestions comparatives”, Aséanie. Sciences Humaines en Asie du Sud-Est (Bangkok), 2, p. 153-178.

1997

“Gens de savoirs, gens de pouvoir : les bohmo chez les Jawi (Patani, Thaïlande du Sud)”, Annales de la Fondation Fyssen, 12, p. 53-72.

“[Sauvegarde de la littérature orale en Thaïlande du Sud : le conte jawi du roi-serpent]”, [Rusamilae, Université Prince de Songkla, Patani), 18 (1-2), p. 70-76 [en thaï] (avec Azip Samuyama).

“Découverte (ou retrouvaille) à Patani (Thaïlande du Sud) d’un globe terrestre et de deux parchemins ‘royaux’”, Bulletin de l’Ecole française d’Extrême-Orient, 84, p. 323-333.

“Le ‘Maitre’ de l’Indochine. A propos d’Henri Maitre, explorateur français du début de ce siècle, auteur de Les Jungles moï”, Acta Geographica, 1997/II, n° 110 (n° 1485), p. 39-61.

1996

“Avec ou sans trait d’union. Note sur le terme ‘Indo-Chine’”, Cahiers des Sciences Humaines (ORSTOM-IRD), 32 (3), p. 511-530.

“The Projet Grand Sud”, Asian Folklore Studies (Nagoya), Vol. LV (1), p. 145-146.

1995

“Proues bifides, ‘culs coupés’ et kriss merveilleux chez les Jawi (Patani, Thaïlande)”, Anthropologie maritime, 5, “Les hommes et les bateaux”, 5 dessins de G. Cortez, p. 35-46.

“A little-known treasure of Malay culture: the oral literature of Patani”, p. 712-721 in Kumpulan Kertas Kerja, 1, Proceedings of the World Congress on Malay Language. Malay as an international language, Kuala Lumpur, Dewan Bahasa dan Pustaka, 794 p.

“Changements et continuité culturelle chez les Jawi : deux exemples d’adaptation de rites”, (français), 5 p. (thaï), Actes du colloque Minorités du Sud : changements culturels, adaptation et persistance”, Pattani, Prince of Songkla University, 8-9 novembre,10 p.

1994

“Le paradoxe identitaire des Jawi de Thaïlande ou l’ethnonyme d’une transition”, Cahiers des Sciences Humaines (ORSTOM-IRD), “Incertitudes identitaires”, 30 (3), p. 435-453.

1993

“Les têtes nouvelles. Intrusion d’une forme rigoriste de l’islam chez les Jawi”, Revue du Monde musulman et de la Méditerranée, 68-69 (2-3), p. 201-212.

1991

“Au pays des oiseaux-rois : les tourterelles de Patani”, Acta Geographica, 88 (iv), p. 2-16.

“Ethno-agronomie ou agro-ethnologie ? Réflexions sur une enquête dans les plantations villageoises d’hévéa de Thaïlande du Sud”, Cahiers de la Recherche-Développement, 30, p. 64-77 (avec J. Ivanoff, PLR rédacteur principal).

“Methodological Innovation for Rubber Research in Southern Thailand : Systematic Approach of the Native Knowledge of the Farmers and Real Conditions of Production at Three Levels of Perception”, Dpt of Agriculture Expert’s Presentation, Hat Yai, Bangkok, p. 4-6 (avec Noparat Bamroongrugsa et al.).

1990

“Les essarteurs de la mer. Notes sur l’essartage des Moklen Kala’ de Thaïlande du Sud-Ouest”, ASEMI, xiv (3-4, 1983), “Rôles et représentations de la mer”, p. 47-67.

1989

“Peasants relationships systems in Southern Thailand”, p. 74-106, Proceedings of the Franco-Thai Workshop on Natural Rubber “Tapping Practices on Smallholdings”, Hat Yai, Prince of Songkla University, Songkhla Rubber Research Centre, IRCA-CIRAD, 168 p. (avec J. Ivanoff, avec J. Ivanoff, PLR rédacteur principal).

“Ethnology: a global approach in farming system”, p. 51-73, Proceedings of the Franco-Thai Workshop on Natural Rubber Tapping Practices on Smallholdings”, Hat Yai, Prince of Songkla University, Songkhla Rubber Research Centre, IRCA-CIRAD, 168 p. (avec J. Ivanoff).

Textes disponibles en ligne

2017

« Note sur l'ouvrage de Dostena [Anguelova], Il est temps (recueil de poésies), illustré par des tableaux et dessins de Valer (90 p.) », 2 p., ouvrage publié par Belladone éditions (Paris & Strasbourg), collection de l’Olifant/Poésie », illustrations (tableaux et dessins) de Valer, artiste peintre (en ligne : https://www.academia.edu/33315659/2017_Note_sur_louvrage_de_Dostena_Anguelova_Il_est_temps_recueil_de_po%C3%A9sies_illustr%C3%A9_par_des_tableaux_et_dessins_de_Valer_90_p._2_p)

2016

« Note sur l’ouvrage inédit d’André-Georges Haudricourt paru en 2010 : Des Gestes aux techniques. Essai sur les techniques dans les sociétés pré-machinistes », 4 p. (en ligne http://ethnologie.unistra.fr et https://ethnoblogdestrasbourg.wordpress.com/

«  à propos des films « En Pays Maa' » (SFRS, 16 mm couleur, 31 mn, 1963) et « Ô Mère paddy ! » (SFRS, 16 mm couleur, 25 mn, 1963) de Jean Boulbet, Jean-Pierre Barry et Jacques Fabre, 3 p. (en ligne : https://www.academia.edu/26019837/2016_A_propos_des_films_En_Pays_Maa_SFRS_16_mm_couleur_31_mn_1963_et_%C3%94_M%C3%A8re_paddy_SFRS_16_mm_couleur_25_mn_1963_de_Jean_Boulbet_Jean-Pierre_Barry_et_Jacques_Fabre_3_p ; www.canal-u.tv/video/cerimes/en_pays_maa.9148 www.canal-u.tv/video/cerimes/oh_mere_paddy.9413)

2015

« Disparition de Louise Beyrand, doctorante en anthropologie sociale à l'Université de Strasbourg en cotutelle avec Leiden University (Pays-Bas), membre du SAGE (UMR 7363 CNRS & Université de Strasbourg) », 2 p. (en ligne www.reseau-asie.com/media3/informations-diverses/disparition-de-louise-beyrand-doctorante-anthropologie-sociale/)

2014

« à propos du film Le Dernier refuge (Cambodge) » (52 mn) de Anne-Laure Porée et Guillaume Suon, Bophana Production, SCAM, GITPA, 2 p. (en ligne http://www.endecocide-leblog.fr/category/local/page/2/ (le blog en français de End Ecocide) ; http://indomemoires.hypotheses.org/13877)

2012

« à propos du film Le Dernier refuge (Cambodge) » (52 mn) de Anne-Laure Porée et Guillaume Suon, Bophana Production, SCAM, GITPA, 2 p. (en ligne http://www.endecocide-leblog.fr/category/local/page/2/ (le blog en français de End Ecocide) ; http://indomemoires.hypotheses.org/13877)

Jean Boulbet (1926-2007) », 10 p. (en ligne, http://jeanboulbet.canalblog.com/ ; https://www.academia.edu/11177478/2012_Jean_Boulbet_1926-2007_10_p

« Retrouvaille de la tombe de l'explorateur Henri Maitre au Vietnam », Communiqué de presse 27 juin 2012 Avec le soutien logistique de la maison de production SevenOrients (Paris), (en ligne https://www.academia.edu/27576315/2012_Pierre_Le_Roux_Nicolas_Vidal_Peter_Livermore_Eric_Michel_Gilles_de_Gant%C3%A8s_Retrouvaille_de_la_tombe_de_lexplorateur_Henri_Maitre_au_Vietnam) (Pierre Le Roux, Nicolas Vidal, Peter Livermore, Eric Michel, Gilles de Gantès),

2011

« Ce-bois-au-dessus”. Porte-berceau, exorciste et marqueur identitaire. Un exemple de technologie symbolique chez les Jawi à propos d’architecture traditionnelle (Thaïlande) », Aséanie. Sciences humaines en Asie du Sud-Est (Bangkok), 5, p. 95-120, 2000 (en ligne, version PDF, http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/ article/asean_0859-9009_2000_num_5_1_1666)./revues/home/prescript/ article/asean_0859-9009_2000_num_5_1_1666)

« Présentation de la réédition de “Au pays mnong. Les Biats du Haut-Chlong” de Jean-Marie Boucher de Crèvecœur (Revue des Troupes coloniales, 242, 1938, p. 320-334) », Aséanie, 7, p. 193-206), Aséanie, 7, p. 185-191, 2001 (http://www.persee.fr/web/revues/home/ prescript/article/asean_0859-9009_2001_num_7_1_1716).

« À propos des "Funérailles chez les Thay du Vietnam" du père Antoine Bourlet (Missions Etrangères de Paris). Suggestions comparatives, Aséanie. Sciences Humaines en Asie du Sud-Est (Bangkok) », 2, p. 153-178, 1998 (http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/ article/asean_0859-9009_1998_num_2_1_1601)

« Disparition en 2007 de Bernard Koechlin, ethnologue (Madagascar, Maldives) », 2 p. (en ligne http://www.reseau-asie.com/media3/bernard-koechlin-ethnologue-madagascar/bernard-koechlin-ethnologue-madagascar/bernard-koechlin-ethnologue-madagascar/)

2009

« Les "têtes nouvelles". Intrusion d’une forme rigoriste de l’islam chez les Jawi », Revue du Monde Musulman et de la Méditerranée, 68-69 (2-3), p. 201-212, 1993 (texte en ligne, version PDF, http://www.persee.fr/web/revues/home/ prescript/article/remmm_0997-1327_1993_num_68_1_2566).

2009

« Bedé kaba’ ou les derniers canons de Patani. Une coutume commémorative des Jawi (Malais de Thaïlande du Sud) », Bulletin de l’Ecole Française d’Extrême-Orient, 85, p. 125-162, 1998 (texte en ligne, version PDF, http://www.persee.fr/web/revues/home/ prescript/article/befeo_0336-1519_1998_num_85_1_2546).

2008

« In Memoriam) Jean Deuve : un officier-chercheur au Laos (Granville 1918-Granville 2008) », 11 p. (en ligne, http://www.reseau-asie.com)

2007

Découverte (ou retrouvaille) à Patani (Thaïlande du Sud) d’un globe terrestre et de deux parchemins ‘royaux’”, Bulletin de l’Ecole française d’Extrême-Orient, 84, p. 323-333, 1997 (texte en ligne, version PDF, http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/ article/befeo_0336-1519_1997_num_84_1_2487).

2006

– « To be or not to be. The cultural identity of the Jawi (Thailand) », document PDF paru sous le même titre dans Asian Folklore Studies (Nanzan University, Nagoya, Japon), 57, p. 223-255, 1998 (en ligne, http://nirc.nanzan-u.ac.jp/ publications/afs/pdf/a1242. pdf).

– « Trafficking in women and children for sexual exploitation seen as a total social phenomenon in Southeast Asia: A regional and interdisciplinary approach to trafficking in human beings for purposes of sexual exploitation in Southeast Asia (avec Emmanuel Dialma) », Editorial of the Réseau Asie (Network of the French speaking scholars and experts on Asia), online (13 photos de S. De Greef et P. Livermore) (www.reseau-asie.com).

2004

– « Avec ou sans trait d’union. Note sur le terme ‘Indo-Chine’ », document PDF paru sous le même titre dans Cahiers des Sciences Humaines (ORSTOM-IRD), 32 (3), p. 511-30, 1996 (en ligne, PDF, http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/ pleins_textes_4/sci_hum/010008297.pdf).

– Le trafic des femmes et des enfants à fin d’exploitation sexuelle vu comme phénomène social total : une approche régionale et interdisciplinaire du trafic humain à but d’exploitation sexuelle en Asie du Sud-Est (avec Emmanuel Dialma), Editorial du mois de septembre 2004 du Réseau Asie (réseau des chercheurs, universitaires et experts francophones sur l’Asie), en ligne (13 photos de S. De Greef et P. Livermore) (www.reseau-asie.com).

2004

« Le paradoxe identitaire des Jawi de Thaïlande ou l’ethnonyme d’une transition », document PDF paru sous le même titre dans Cahiers des Sciences Humaines (ORSTOM-IRD), "Incertitudes identitaires", 30 (3), p. 435-453, 1994 (en ligne, PDF, http://horizon. documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_4/ sci_hum/40675.pdf).

2002

« La Thaïlande », 2 p. p. 511-30, 1996 (en ligne, www.7orients.com)

Films documentaires

2011

Le Bambou enchanté ou l’univers magique des Jawi de Thaïlande du Sud. Réalisation : Peter Livermore. Production : SevenOrients, 52 mn, Betacam SP (4/3) couleur, avec le concours gracieux du CNRS et de l’Université Prince de Songkla. Version française : voix Michel Elias, vers. anglaise voix Paul Bandey. Traduit en thaï et khmer (diffusion en cours).

2010

Arrangement et rédaction du commentaire du film TV 26 mn (digital) Révérences aux Bouddha lao. Réalisation : Peter Livermore. Production : SevenOrients. Voix : Michel Elias, présenté en deux parties de 13 mn sur la chaîne de télévision France 2, dans l’émission « Sagesses bouddhistes », à 8h30 les dimanches 11 avril 2010 : Bouddhas des pagodes à Luang Prabang, ville de lumière, et 18 avril 2010 : Les Bouddhas à la campagne et dans les grottes sacrées.

1998

Burông Tité. Chœur de tourterelles chez les Jawi de Thaïlande (réalisation : Peter Livermore, Pierre Le Roux et Jean-Michel Le Saux. Production : SevenOrients/Hibou Production), 52 mn, Betacam SP (4/3) couleur, avec le concours gracieux du CNRS et de l’Université thaïlandaise Prince de Songkla.

Search & Find
Du 6 octobre 2017 au 15 décembre 2017
Strasbourg

« Sociétés et êtres d'exception » : Approche interdisciplinaire et de sciences participatives...[En savoir plus]

Du 13 novembre 2017 au 26 novembre 2017
Paris

Qu’est ce que le Festival International Jean Rouch ? Depuis 1982, à Paris, au musée de l’Homme,...[En savoir plus]

Du 23 novembre 2017 au 25 novembre 2017
Amphithéâtre Alain Beretz, Nouveau Patio, Strasbourg

Conference Programme Anthropologists must always deal with the tension between a science-oriented...[En savoir plus]

Le 20 octobre 2017
De 10h00 à 13h00
Marseille

Denis Monnerie présentera "L'élaboration cérémonielle des relations à l'extrême nord de la Kanaky...[En savoir plus]

Le 27 octobre 2017
De 19h30 à 22h00
Paris, 62 rue St-Antoine, Salle des Gardes, Hôtel de Sully, Centre des Monuments Nationaux

Première cérémonie de remise de la bourse doctorale en ethnologie Louise Beyrand et Olivier...[En savoir plus]

Le 20 novembre 2017
De 09h00 à 11h00
Strasbourg, Salle 3204, Le Patio

Entrée Libre et gratuite   Abstract/ Résumé: Puer tea was produced in Yunnan, consumed mainly in...[En savoir plus]

Le 20 novembre 2017
De 14h00 à 16h00
Strasbourg, Salle 5313, Bâtiment le Patio,

Ouvert à tous Entrée gratuite   Abstract/ Résumé: In his creative critique of industrial...[En savoir plus]

Le 20 octobre 2017
De 14h00 à 17h00
Strasbourg, Amphithéâtre 5, Le Patio

Séminaire ethnologie et archéologies (2017-2018) « Sociétés et êtres d'exception. Approche...[En savoir plus]

Le 15 novembre 2017
De 16h00 à 18h30
Strasbourg, Le Patio, Amphi 2

L'Institut d'Ethnologie vous invite à la projection débat du film "Frère des arbres" avec la...[En savoir plus]

sept. 16 2017

Anthropologie et philosophie du sensible par Roger Somé                                                  ...

mai 21 2017

Rencontre autour de l’ouvrage D’un monde à l’autre d’Agnès Clerc-Renaud et du n°9 de la revue...

févr. 9 2017

MONNERIE Denis 2016 Oceania and the regional relations paradigm:contrasting regional networks and beyond....

janv. 17 2017

Parution du numéro thématique coordonné par Agnès Clerc-Renaud et Cécile Leguy des Cahiers de littérature...

janv. 16 2017

parution du livre d'Agnès Clerc-Renaud : D'un monde à l'autre : fragments d'une cosmologie brésilienne....

déc. 9 2016

« Comprendre l’homme préhistorique, penser l’homme » par Christophe Lemardelé, mardi 6 déc. 201  

nov. 21 2016

Parution de l'ouvrage franco-brésilien Etudes socio-environnementales et savoirs traditionnels du Litoral...

nov. 5 2016

La bourse doctorale Louise Beyrand - Olivier Toussaint est une bourse de recherche en anthropologie. D'un...