Gaëlle Weiss Attachée temporaire d'enseignement et de recherche

Afrique, Burkina Faso, Mali, Koromba, Anthropologie de l’art, Art contemporain, Muséologie, Mondialisation, Identités, Hybridations, Patrimoine, Culture matérielle

Enseignements 2018-2019

Axes de recherche

À travers l’exemple du devenir des objets de la collection ethnographique de l’université de Strasbourg, d’origine principalement africaine, mes recherches portent sur l’évolution de la création africaine en contexte mondialisé, en posant notamment la question de l’existence d’un rapport entre art contemporain et création « traditionnelle ».

Ces investigations s’intéressent, en effet, à l’évolution de la création africaine « traditionnelle », in situ dans les pays africains concernés par le corpus universitaire, mais également à l’utilisation de ces productions dans les recherches artistiques locales. Cette question relative au rapportentre création « traditionnelle » et art contemporain est également analysée en Europe, auprès des artistes issus des diasporas et des créateurs européens influencés par l’art africain « traditionnel » ou s’inspirant plus largement de l’Afrique. Qu’est-ce qui de ces productions participe à la création des artistes contemporains ? Est-ce une inspiration fondée sur les formes ? Est-ce le fait d’un engagement politique ? Il s’agit aussi de s’interroger sur la question du rôle et de la place des biens de patrimoine culturel dans le processus de construction des identités.

Ces recherches menées selon une approche interdisciplinaire - anthropologie, art, histoire, histoire de l’art et la muséologie -, et multi-située (Europe et Afrique de l’Ouest), s’inscrivent dans le prolongement de mes investigations doctorales, lesquelles avaient plus particulièrement concerné le Burkina Faso et le Mali, territoires déterminés par la provenance de masques koromba du fonds Lebaudy-Griaule (Mission Lebaudy-Griaule, 1938-1939).

Publications

Chapitres dans ouvrages collectifs :

2018 : « Dominique Zahan : l’Afrique à l’université de Strasbourg (1960-1968) », in Strasbourg : une sociologie au cœur de l’Europe, Actes du colloque du 17-18 mai, Palais Universitaire, Strasbourg, à paraître.

2018 : « La collection Lebaudy-Griaule : témoin depuis 1938 des rapports entre la France et l’Afrique », 24 p., in Pierre Le Roux et Roger SomÉ (dir.) La Mondialisation, d’hier et d’aujourd’hui. Approches anthropologique, archéologique et paléontologique,Actes du Séminaire ethnologie et archéologie de l’année 2016, Paris, Éditions Connaissances et Savoirs (« L’Exote », sous la dir. de Pierre Le Roux et Roger SomÉ), à paraître.

2005 : « Exemple de Graphie africaine », p. 35-37, in Roger SomÉ (dir.) L’Écriture secrète d’Afrique noire. Catalogue d’exposition, Strasbourg, Bibliothèque Municipale de Strasbourg, 106 p.

Articles dans des revues à comité de lecture :

2011 : « La collection ethnographique de l’université de Strasbourg », La Lettre de L’OCIM, 134 : 5-13, 9 p. (avec Roger SOMÉ).

Autres publications :

Textes en ligne

2017 : « L’histoire singulière de la collection Lebaudy-Griaule », 10 p., in Sophie BLANCHY, Marie-Dominique MOUTON, et Éric JOLLY (dir.) À la naissance de l’ethnologie française. Les missions ethnographiques en Afriquesubsaharienne (1928-1939), Portaildans le cadre du Projet LABEX Les Passés dans le présent [en ligne],

http://naissanceethnologie.fr/exhibits/show/collection-lebaudy-griaul

2011-2012 : Textes sur la collection ethnographique de l’université de Strasbourg, site internet de l’Institut d’ethnologie (avec Roger SOMÉ)

http://ethnologie.unistra.fr/presentation/collection-ethnographique

Traductions scientifiques

2013a : Les Kurumba du Lurum. Monographie d’une population de Haute-Volta (Afrique de l’Ouest), traduction en français, 533 p., de l’ouvrage en allemand d’Annemarie SCHWEEGER-HEFEL et Staude WILHELM, 1972. Die Kurumba von Lurum. Monographie eines Vokles aus Obervolta (Westafrika), Wien, Schendl, 533 p.

2013b : Masques et mythes. Structures sociales des Nyonyose et Sikomse en Haute-Volta, traduction en français, 480 p., de l’ouvrage en allemand d’Annemarie SCHWEEGER-HEFEL, 1980. Masken und Mythen. Sozialstrukturen der Nyonyosi und Sikomse in Obervolta, 2 vol, Wien, Schendl, 480 p.

Mémoires universitaires

2015 :Création africaine et mondialisation. La collection Lebaudy-Griaule : quel rapport à la création ?, Strasbourg, Institut d’ethnologie, UFR des Sciences sociales, université de Strasbourg & laboratoire Dynamiques européennes-DynamE (UMR 7367 CNRS et Unistra),  (thèse de doctorat en ethnologie, sous la dir. de Roger SOMÉ), 2 vol., 746 p., multigr.

2006 :Réalisation d’un dossier pédagogique autour de l’exposition temporaire « Destins d’animaux. Objets et usages d’autrefois » au Musée zoologique de Strasbourg, Strasbourg, Institut d’ethnologie, UFR des Sciences sociales, université de Strasbourg (mémoire de master 2 professionnel Métiers de l’expertise anthropologique et culturelle, sous la dir. de Roger SOMÉ), 91 p., multigr.

2006 :L’invention du primitif en art, Strasbourg, UFR des Sciences historiques, université de Strasbourg (mémoire de master 2 recherche d’histoire de l’art et de l’architecture, sous la dir. de Marie-Anne LESCOURRET), 130 p., multigr.

2005 : L’invention du primitif en peinture, Strasbourg, UFR des Sciences historiques, université de Strasbourg (mémoire de maîtrise d’histoire de l’Art, sous la dir. de Marie-Anne LESCOURRET), 245 p., multigr.

2004 : Approche des missions d’un musée à travers l’expérience d’un stage au Musée Alsacien de Strasbourg, Strasbourg, Institut d’ethnologie, UFR des Sciences sociales, université de Strasbourg (mémoire de diplôme universitaire d’ethnomuséographie, sous la dir. de Roger SOMÉ), 119 p., multigr.

2003 : Les mythes dogon de la création de l’Homme. Une lecture de Marcel Griaule, Strasbourg, Institut d’ethnologie, UFR des Sciences sociales, université de Strasbourg (mémoire de maîtrise d’ethnologie, sous la dir. de Roger SOMÉ), 175 p., multigr.

2003 : La représentation du primitif dans les milieux anthropologiques et artistiques, Strasbourg, Institut d’ethnologie, UFR des Sciences sociales, université de Strasbourg (mémoire de licence d’ethnologie, sous la dir. de Roger SOMÉ), 116 p., multigr.

Valorisation de la recherche

Commissariat d’exposition :

2017 : Nane Chave, Nane Bacht, « Pas de bonheur sans enfant », photographies de l’artiste Jeannette Gregori sur la communauté des Roms, Manouches et Gitans, dans le cadre du Festival des solidarités 2017, 21-30 nov., Illkirch Graffenstaden.

2017 : L’imposture culturelle, travaux de la plasticienne Manon FICUCIELLO dénonçant les stéréotypes et propos discriminatoires, dans le cadre du Festival des solidarités 2017, 21-30 nov., Illkirch Graffenstaden.

2017 : Histoires floues, dessins de Ghizlène CHAJAÏ questionnant nos origines plurielles et nos identités complexes, dans le cadre du Festival des solidarités 2017, 21-30 nov., Illkirch Graffenstaden.

2017 : La collection ethnographique de l’université de Strasbourg : c’est mon patrimoine !, exposition des objets africains aux côtés des masques récup’art réalisés par de jeunes eurométropolitains, dans le cadre de l’opération C’est mon patrimoine !, du ministère de la Culture et de la Communication et du commissariat général à l’Égalité des Territoires, 04 sept.-12 oct., Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme d’Alsace, Strasbourg.

2016 : Jean Macé, le Livre et les Bibliothèques : 150 ans de lecture populaire, 13-28 oct., Hôtel du Département, Strasbourg

2016 : Des visages de l’Autre. Réflexion plastique et philosophique sur la Diversité et l’Altérité, 16 juin-02 juillet, Grande Salle de l’Aubette, Strasbourg

2015 : Exposition permanente du Musée du Korom-wondè, « Région des Koromba », Pobé-Mengao (Sahel), Burkina Faso, dans le cadre du projet de création du Musée, en partenariat avec le ministère de la Culture et du Tourisme burkinabè

2010 : Découvrons les Dogon, exposition d’une sélection d’objets de la collection ethnographique de l’université de Strasbourg, 26 fév.-01 avril, collège Foch, Strasbourg.

2007-2008 : La Cosmogonie africaine, 12-24 sept. 2007 / 14 janv.-20 avril 2008, Planétarium de Strasbourg.