Institut d'ethnologie
Université de Strasbourg
Accueil
Vous êtes ici :  Ethnologie   >   Actualités : Soutenance de thèse de Marise Pamplona "Les techniques et les savoirs ruraux au prisme de l’appartenance sociale et territoriale : le cas de Nova Itapecerica (Litoral Norte de Bahia, Brésil)"

Soutenance de thèse de Marise Pamplona "Les techniques et les savoirs ruraux au prisme de l’appartenance sociale et territoriale : le cas de Nova Itapecerica (Litoral Norte de Bahia, Brésil)"

Le 29 mars 2018
De 14h00 à 17h30
Strasbourg, Patio, salle 2102

Marise Pamplona Le Bail a le plaisir de vous convier à la soutenance de sa thèse qui se tiendra jeudi le 29 mars 2018 à 14h en salle 2102, au Patio.

La soutenance sera suivie d'un pot de thèse, auquel vous êtes toutes et tous les bienvenus.

Le jury de la thèse se compose comme suit :

  • Monsieur Denis Monnerie, PR, UMR DynamE, Université de Strasbourg
  • Madame Lídia M. Cardel, Anthropologue, PR Associée du Département de Sociologie de l’Université Federal da Bahia
  • Monsieur Eric Pierre Sabourin, DR, CIRAD, UMR Art-Dev, Université de Brasíl
  • Madame Laure Emperaire, DR, IRD, UMR 208 (PALOC)
  • Madame Sophie Chave-Dartoen, MCF HDR, UMR PASSAGES, Université de Bordeaux
  • Madame Agnès Clerc-Renaud, Maître de conférences, Université de Strasbourg
  • Madame Laurence Granchamp, Maître de conférences, Université de Strasbourg

Titre : Les techniques et les savoirs ruraux au prisme de l’appartenance sociale et territoriale : le cas de Nova Itapecerica (Litoral Norte de Bahia, Brésil

Resumé : Nova Itapecerica est une localité rurale de peuplement récent, située sur le Litoral Norte de Bahia dont les hameaux sont largement configurés par les arrivées de quatre groupes principaux. Ces hameaux sont partagés entre leurs traditions et une modernité qui arrive à grands pas. En dépit de l’extension des plantations industrielles d’eucalyptus d’une part, et des pressions que le développement touristique d’autre part, exerce sur les ressources, les familles de Nova Itapecerica conservent une relation privilégiée avec la nature qui les entoure, tout particulièrement le palmier piaçava. Elles maintiennent et développent des savoir-faire dans l’utilisation de celui-ci tout en pratiquant des formes d’horticulture.       

A partir de l’histoire orale, cette thèse retrace la constitution de cette localité rurale avec l’arrivée de plusieurs vagues de migrants, une histoire marquée par des conflits nombreux et violents. Le développement des analyses met au jour la variabilité des rapports entre conflits et sociabilité de coopération. Nous explorons comment les techniques et les différents savoir-locaux mis en œuvre dans la gestion de l’environnement interviennent de façon significative dans les sentiments complexes de territorialité, d’appartenance, de coopération et d’exclusion de ces familles

Info publiée le : 23 mars 2018
Search & Find
Du 6 juin 2018 au 19 juin 2018
Strasbourg, MISHA, Salle Europe

Exposition de Photos, de Tissus du monde avec bornes interactives "Histoires de Tissus" du 6 au...[En savoir plus]

déc. 2 2017

Le vendredi 27 octobre 2017, la Bourse Doctorale Louise Beyrand et Olivier Toussaint a été remise au tout...

nov. 2 2017

La bourse "Louise Beyrand - Olivier Toussaint" est une bourse de recherche doctorale visant à encourager et à...

nov. 2 2017

Sous la peau de l'ours. L’humanité et les ursidés  : approche interdisciplinaire Karen Hoffmann-Schickel,...

sept. 16 2017

Anthropologie et philosophie du sensible par Roger Somé                                                  ...

mai 21 2017

Rencontre autour de l’ouvrage D’un monde à l’autre d’Agnès Clerc-Renaud et du n°9 de la revue...

févr. 9 2017

MONNERIE Denis 2016 Oceania and the regional relations paradigm:contrasting regional networks and beyond....

janv. 17 2017

Parution du numéro thématique coordonné par Agnès Clerc-Renaud et Cécile Leguy des Cahiers de littérature...

janv. 16 2017

parution du livre d'Agnès Clerc-Renaud : D'un monde à l'autre : fragments d'une cosmologie brésilienne....