Institut d'ethnologie
Université de Strasbourg
Accueil
Vous êtes ici :  Ethnologie   >   Actualités : Remise de la première Bourse Doctorale, le 27 octobre 2017

Remise de la première Bourse Doctorale, le 27 octobre 2017

Le vendredi 27 octobre 2017, la Bourse Doctorale Louise Beyrand et Olivier Toussaint a été remise au tout premier lauréat, Arthur Cognet.

La cérémonie s'est déroulée à Paris, à la salle des gardes du prestigieux Hôtel de Sully, centre des Monuments Nationaux, mise à disposition par Monsieur Philippe Belaval, directeur du Centre des monuments nationaux et membre du comité d'honneur.

Remise du prix

Remise du prix de 10 000€ à Arthur Cognet (au centre) par Julie Chaizemartin , en présence de Jean-Pierre et Carmen Toussaint, Pascale et Alain Beyrand

Les dossiers de candidature pour l'année 2017 ont été au nombre de 14. La date de dépôt, initialement fixée au 28 février, a été repoussée au 31 mars du fait de l'arrivée tardive des dossiers, probablement due à la nouveauté de la bourse qui n'a pas encore une grande diffusion médiatique. La lecture attentive des dossiers par le comité de sélection et le bureau, appliquant les critères de sélection du règlement de la bourse a fait émerger deux dossiers particulièrement appréciés. C'est celui d'Arthur Cognet, par 10 voix sur 13 qui a été désigné lauréat le 25 mai 2017.

Arthur Cognet, venu de Lyon, a présenté son sujet de recherche. Inscrit en thèse de doctorat en anthropologie sociale à l’Université Lumière Lyon 2 depuis la rentrée universitaire 2016 sous la direction du professeur Dejan Dimitrijevic, il est membre du Laboratoire d’anthropologie des enjeux contemporains-[ADEC (FRE 2002, université Lumière Lyon 2, Ecole normale supérieure de Lyon, Centre national de la recherche scientifique)] dirigé par le même enseignant-chercheur.

La recherche doctorale d'Arthur Cognet porte sur l'oralisation de l'histoire de la colonisation chez les indigènes Napo Runa de l'Amazonie Équatorienne, processus grâce auquel certains intellectuels et leaders politiques Napo Runa font passer dans la tradition orale les connaissances sur le passé colonial de leur société qu’ils ont acquises dans des livres écrits par des universitaires (historiens, archéologues anthropologues, etc.).

Cette recherche qui se situe au carrefour de plusieurs axes dont les principaux
sont : l’histoire orale, l’histoire de la colonisation, la mythologie et le nationalisme des napo runa. tente de comprendre l’imbrication de plusieurs récits du passé et de plusieurs registres d’histoire dans la construction présente et future de cette société indigène.

Arthur Cognet maîtrise la langue locale ( le kichwa amazonien) et correspond très bien aux objectifs et aux critères de la bourse Louise Beyrand et Olivier Toussaint par la discipline ethnologique, le thème de la recherche et l’esprit. La préservation de la tradition orale de la société amazonienne Napo Runa relève de la préservation du patrimoine immatériel des sociétés humaines. Ce que la bourse Louise Beyrand & Olivier Toussaint souhaite encourager.

Une trentaine de personnes étaient venues assister à l’événement :

Pierre LeRoux, ethnologue et président du comité de sélection, Julie Chaizemartin, journaliste et présidente du Fonds FCAO et Didier Dippe, Carmen et Jean-Pierre Toussaint, Pascale et Alain Beyrand, membres du bureau Madame Tiziana Manicone, administrateur au Collège de France, ancienne assistante de Philippe Descola, professeur au Collège de France et membre du comité d'honneur.

Bernard Sellato, ethnologue, Bernard Moizo, socio-anthropologue, André Monroche, médecin du sport - représentant Madame Marie-Claude Mahias, anthropologue, Geremia Cometti, anthropologue, Marine Henry, diplômée en muséologie- patrimoines immatériel et collections, membres du comité de sélection.

Des personnalités telles que Valérie Lécrivain, anthropologue, présidente de la Société des amis d'Alain Testart , Geoffroy de Saulieu, archéologue, membre de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD – France) , Serena Bindi, anthropologue, maître de conférences à l’Université Paris Descartes.

Anaïs Pitalier, artiste peintre, Robert Fowler, ami et soutien de Louise dans ses recherches sur le théâtre d'ombre cambodgien, Jeanne Deya, représentant l'association d'Ethnologie de l'Université de Strasbourg, des membres de l'association Mémoires du Patrimoine créée par Louise et Olivier, des étudiant(e)s en ethnologie, ainsi que des amis venus partager cette soirée.

Public

Faisant suite à la cérémonie, une présentation de la plate-forme de mécénat participatif Commeon.com avec la création d'une page consacrée à la Bourse Louise Beyrand & Olivier Toussaint a été faite par Audrey Jeuland, membre de Commeon. Cette information renouvelait l'appel aux dons via ce site commeon.com ou via le site de FCAO2.

A l'issue de la cérémonie, la Bourse doctorale Louise Beyrand & Olivier Toussaint pour l'année 2018 était lancée.


Info publiée le : 2 décembre 2017
Search & Find
déc. 2 2017

Le vendredi 27 octobre 2017, la Bourse Doctorale Louise Beyrand et Olivier Toussaint a été remise au tout...

nov. 2 2017

La bourse "Louise Beyrand - Olivier Toussaint" est une bourse de recherche doctorale visant à encourager et à...

nov. 2 2017

Sous la peau de l'ours. L’humanité et les ursidés  : approche interdisciplinaire Karen Hoffmann-Schickel,...

sept. 16 2017

Anthropologie et philosophie du sensible par Roger Somé                                                  ...

mai 21 2017

Rencontre autour de l’ouvrage D’un monde à l’autre d’Agnès Clerc-Renaud et du n°9 de la revue...

févr. 9 2017

MONNERIE Denis 2016 Oceania and the regional relations paradigm:contrasting regional networks and beyond....

janv. 17 2017

Parution du numéro thématique coordonné par Agnès Clerc-Renaud et Cécile Leguy des Cahiers de littérature...

janv. 16 2017

parution du livre d'Agnès Clerc-Renaud : D'un monde à l'autre : fragments d'une cosmologie brésilienne....